Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Abû al-Hakam al-Mundhir ben Muhammad ou Al-Mundhir

Abû al-Hakam al-Mundhir ben Muhammad ou Al-Mundhir

dimanche 8 avril 2018, par ljallamion

Abû al-Hakam al-Mundhir ben Muhammad ou Al-Mundhir (844-888)

Émir omeyyade de Cordoue en 886

Ruine de Bobastro l'église rupestre Mozarabe ou Al-Mundhir trouva la mort lors du siège en 888Fils de Muhammad 1er. Il succède à son père comme émir omeyyade [1] de Cordoue en 886.

Encore héritier, il tente de soumettre Omar Ben Hafsun et de mettre fin à sa rébellion, dans la province de Malaga [2], mais la mort de son père l’empêche de mener à bien cette expédition, à cause des troubles occasionnés par la succession.

La situation en main, il tente à nouveau de soumettre Omar, mais meurt pendant le siège de Bobastro [3].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de André Clot, L’Espagne musulmane (viiie xve siècle), Paris, Perrin,‎ 1999 (réimpr. 1999), 429 p. [détail des éditions] (ISBN 2-262-01425-6)

Notes

[1] Les Omeyyades, ou Umayyades sont une dynastie arabe de califes qui gouvernent le monde musulman de 661 à 750. Ils tiennent leur nom de leur ancêtre Umayya ibn Abd Shams, grand-oncle de Mahomet. Ils sont originaires de la tribu de Quraych, qui domine La Mecque au temps de Mahomet. À la suite de la guerre civile ayant opposé principalement Muʿāwiyah ibn ʾAbī Sufyān, gouverneur de Syrie, au calife ʿAlī ibn ʾAbī Ṭalib, et après l’assassinat de ce dernier, Muʿāwiyah fonde le Califat omeyyade en prenant Damas comme capitale, faisant de la Syrie la base d’un Califat qui fait suite au Califat bien guidé et qui devient, au fil des conquêtes, le plus grand État musulman de l’Histoire.

[2] Malaga est une ville espagnole, capitale de la province de Malaga faisant partie de la Communauté autonome d’Andalousie. Malaga est située à l’extrémité ouest de la mer Méditerranée et dans le sud de la péninsule Ibérique, à environ 100 kilomètres à l’est du détroit de Gibraltar. Située au centre d’une baie entourée de chaînes de montagnes, la ville dispose d’un territoire municipal de 395,25 km². On y trouve deux rivières, le Guadalhorce et la Guadalmedina. Malaga fut fondée par les Phéniciens au 8ème siècle av. jc, ce qui en fait l’une des plus anciennes villes d’Europe. Prise une première fois en 716 par les Arabes, la ville est définitivement conquise en 743 et annexée à l’Émirat de Cordoue en 755. En 858, Malaga est pillée par le chef viking Hasting. La période musulmane favorise le développement de la ville et de ses campagnes, grâce à l’amélioration de l’irrigation ébauchée par les Romains. La ville traverse les troubles politiques en renforçant sa puissance grâce à son port, son chantier naval, les Atarazanas. Les Génois installent un comptoir dans la ville qui devient, avec le renouveau des liaisons entre la mer Méditerranée et le nord de l’Europe, une étape importante des lignes de commerce. La ville est reconquise par les chrétiens le 19 août 1487, après de durs combats. Le Royaume de Grenade perd son principal débouché maritime et tombera cinq ans plus tard.

[3] L’église mozarabe rupestre de Bobastro est une église rupestre située au nord de la province de Malaga en Espagne. Omar Ben Hafsun s’était réfugié fin du 9ème siècle dans cette église lorsqu’il s’est révolté contre l’émir de Cordoue. La conversion de Ben Hafsun au christianisme explique la construction de cette église, probablement durant les premières années du 10ème siècle.