Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Tryggve Olafsson

mardi 22 décembre 2015

Tryggve Olafsson (mort en 963)

Roi viking du royaume de Viken

Fils d’ Olaf Haraldsson , roi du Vestfold [1] et le petit-fils de Harald à la belle chevelure .

Selon la Heimskringla [2], Tryggve ravage l’Irlande et l’Écosse et procède à des expéditions vers l’ouest, avant qu’en 946, le roi Håkon 1er de Norvège , en voyage vers le nord, le charge de défendre le Viken [3] contre ses ennemis.

Tryggve est tué par Gudrœd, frère du roi Harald à la pelisse grise , dans ses efforts pour réunifier la Norvège sous son autorité.

Le fils de Tryggve et d’Astrid Eiriksdatter,Olaf Tryggvason, deviendra plus tard roi de Norvège, et sa fille, Ingeborg Tryggvasdotter se mariera avec Ragnvald Ulfsson, jarl [4] du Västergötland [5] et futur souverain de Staraïa Ladoga [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Tryggve Olafsson/ Portail de la Norvège/ Roitelet norvégien

Notes

[1] Jusqu’à l’avènement de Harald 1er, le Vestfold constituait un petit royaume indépendant. À partir du 10ème siècle, les rois locaux purent s’imposer comme la première dynastie entamant l’unification de la Norvège.

[2] La Saga des rois de Norvège ou Heimskringla (littéralement l’orbe du monde en vieux norrois) est un recueil de sagas écrites et compilées en Islande aux alentours de 1225 par le poète et historien Snorri Sturluson.

[3] aujourd’hui Vingulmark et Ranrike

[4] Le jarl est en langue scandinave l’équivalent de comte ou de duc

[5] Le Västergötland est l’une des régions les plus importantes de la plus ancienne histoire du Royaume de Suède. Il forme avec l’Östergötland, ou Ostrogothie en français, province voisine, le centre de la grande région historique du Götaland, pays des Götar, peuple germanique dont le nom indique une parenté possible avec les Goths.

[6] Staraïa Ladoga, jusqu’en 1704, Ladoga, est un village du nord de la Russie, près de Volkhov dans l’oblast de Léningrad. Jusqu’à 950, il était l’un des ports commerciaux les plus importants d’Europe orientale. Les navires marchands naviguaient de la mer Baltique jusqu’à Novgorod par le biais de Ladoga puis continuaient jusqu’à Constantinople ou la mer caspienne. Cette route commerciale est connue sous le nom de route commerciale des Varègues aux Grecs.