Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Hydulphe de Lobbes dit Saint Hydulphe ou Hidulphe

Hydulphe de Lobbes dit Saint Hydulphe ou Hidulphe

vendredi 22 mai 2015, par lucien jallamion

Hydulphe de Lobbes dit Saint Hydulphe ou Hidulphe (mort en 707)

Moine

Abbaye de Lobbes avant 1794 (gravure)Comme son épouse, sainte Aye , il adopta la vie religieuse. Il entra au monastère de Lobbes [1] et participa à la fondation du monastère de Mons [2].

Il fit don à Waudru , cousine d’Aye, d’un terrain sur lequel il avait fait bâtir un oratoire [3].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Hydulphe de Lobbes/ Portail du Haut Moyen Âge/ Moine du VIIe siècle

Notes

[1] L’abbaye de Lobbes (dont le nom historique est abbaye Saint-Pierre de Lobbes) était une antique et prestigieuse abbaye bénédictine située en Belgique à Lobbes, près de Thuin dans la province de Hainaut. Fondée sur la Sambre vers 654 par saint Landelin, elle joua un rôle de première importance dans la vie religieuse, politique et intellectuelle de la principauté de Liège, surtout au début du second millénaire. Elle fut incendiée, endommagée et pillée par les révolutionnaires français en 1794.

[2] Waudru, suivant les conseils de son confesseur saint Ghislain, fonde un oratoire, devenu par la suite un monastère, sur un site inhabité du domaine d’Obourg-Nimy-Maisières, propriété de sa cousine Aye et de son époux, Hydulphe, un notable mérovingien.

[3] Un oratoire est un lieu consacré à la prière ou petit édifice appellant à la prière, pour invoquer la protection divine. Plus précisément, ce terme désigne (dans un large bâtiment) une pièce particulière consacrée à la prière personnelle ou, comme édifice indépendant, un petit monument voué au culte d’un saint ou d’une sainte représenté par une statuette ou parfois tout simplement par une simple plaque à son image ou une croix.