Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Juhel ou Judicaël Bérenger

Juhel ou Judicaël Bérenger

lundi 9 septembre 2013

Juhel ou Judicaël Bérenger

Comte de Rennes vers 930 à 960

le comté de Rennes au 10ème siècle

L’origine familiale du comte Juhel Bérenger est incertaine. Il serait un petit-fils de Bérenger II de Neustrie dont une fille de nom inconnue aurait contracté un mariage dans une grande famille bretonne vraisemblablement apparentée au roi Erispoë et donc au « Princeps » Judicaël mort en 890.

Le comte de Rennes s’appelait Bérenger comme son grand-père maternel mais ses descendants auraient privilégié les noms royaux d’origine bretonne pour justifier leurs prétentions au contrôle politique du pays.

Entre le 29 juin 922 et le 15 juin 923 : il prête hommage au roi Robert Ier de France .

En 931, il est mentionné dans un cartulaire de l’Abbaye de Redon avec le titre de Consul. Cette même année, il aurait participé à la révolte des Bretons contre l’envahisseur scandinave qui fut réprimée par le duc Guillaume 1er de Normandie. Ce dernier était un petit-fils attesté du Marquis Bérenger II de Neustrie, ce qui peut expliquer la mansuétude dont bénéficia le comte de Rennes à cette occasion.

En 939 : il participe au combat de Trans aux côtés du duc Alain II de Bretagne contre les Normands de la Loire.

En 942 d’après le témoignage de Dudon de Saint-Quentin suivi par Guillaume de Jumièges, les Bretons Bérenger et Alain sont présents aux côtés du duc Guillaume de Normandie lorsque celui ci est tué le 17 décembre 942 à Picquigny dans la Somme dans un guet-apens lors d’une entrevue avec Arnoul 1er de Flandre.

En 944, selon la Chronique de Flodoard, les princes Béranger et Alain se livrent à une guerre fratricide que les Scandinaves mettent à profit pour piller de nouveau la Bretagne.

En 952, après la mort du duc Alain II de Bretagne, il entre dans la vassalité de Thibaud 1er de Blois, oncle et tuteur de Drogon de Bretagne et contrôle pour son compte le Nord-Est de la Bretagne.

Vers 960, selon la Chronique de Nantes, affaibli par l’âge, il est lui-même mis en tutelle par l’entreprenant archevêque de Dol Wicohen qui contrôle la Domnonée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail du duché de Bretagne/ Comte de Rennes