Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Commios

samedi 25 janvier 2014 (Date de rédaction antérieure : 31 juillet 2011).

Commios

Denier à l'effigie de Commios Chef des Atrébates

Chef des Atrébates [1], peuple gaulois installé dans la région d’Arras, il fut vaincu par les légions romaines lors de la bataille de la Sambre en 57 av jc. Après cette défaite, il se rallia à Jules César qui le nomma roi des Atrébates. Il fut envoyé en Angleterre pour préparer la conquête de l’Île. Pour le récompenser de ses services, Jules César le nomma roi des Morins, peuple gaulois de la région de Boulogne. Mais à partir de 52 il décida de rejoindre Vercingétorix qui appelait à l’insurrection générale. Les romains tentèrent alors de l’éliminer, sans succès. Il sera l’un des 4 commandants de l’armée de secours chargée de libérer Vercingétorix enfermé dans Alésia. Après la défaite des Gaulois, il mena des actions de guérilla contre les troupes romaines installées à Arras, avant de se réfugier en Angleterre où il fonda un nouveau royaume atrébate.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Encyclopédie de l’Arbre Celtique/ Les personnages celtiques/ Commios

Notes

[1] Les Atrébates étaient un peuple celte de Gaule Belgique, dont une partie s’est installée dans l’île de Bretagne. Les Atrébates étaient de langue celtique. Ils vivaient en Atrébatie correspondant approximativement à l’Artois. Leur oppidum Nemetocenna est devenu Arras.