Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Isaac Benserade

lundi 19 novembre 2012

Isaac Benserade (1612, 1691)

Écrivain et dramaturge-Académicien

Isaac Benserade Écrivain et dramaturge-Académicien

Il composa à l’âge de 23 ans sa première tragédie, Cléopâtre, pour l’actrice Mademoiselle Bellerose, qui lui fera définitivement abandonner sa destination à la prêtrise. Il fit représenter en 1634, à l’Hôtel de Bourgogne, sa première comédie Iphis et Iante qui fut une des toutes premières en France à évoquer ouvertement l’homosexualité féminine et ce, de manière fort moderne.

Protégé de Richelieu du duc de Brézé, de Mazarin et de Louis XIV. Il débuta à Paris avec de mauvaises pièces de théâtre. Sa facilité à composer des vers pour Louis XIV et les participants aux ballets royaux en fit le poète de la Cour. Pensionné à la hauteur de six cents livres par an par Richelieu, on lui doit une épitaphe humoristique à la mort de ce dernier. Il tirait une partie de ses revenus de la charge de maître des Eaux et Forêts de Lyons-la-Forêt, qu’il avait héritée de son père. Ce dernier, d’origine protestante, s’était converti au catholicisme. Malgré les pressions répétées au cours de sa jeunesse, il n’abandonna jamais son prénom biblique, qui marquait les origines huguenotes de sa famille.

Entre 1651 et 1681, il composa une vingtaine de ballets, dont il fit un véritable genre littéraire. Il collabora avec Lully et fut, dans ce domaine, en rivalité avec Molière.

Reçu à l’Académie française en 1674 et participa à l’élaboration du Dictionnaire. Il donna ses dernières années à la religion et demeura alors dans sa propriété de Gentilly, qu’il ne quitta plus.

Répondre à cet article