Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Paul Scarron

dimanche 18 novembre 2012

Paul Scarron (1610-1660)

Ecrivain

Paul Scarron Ecrivain

Né et mort à Paris, Issu de la noblesse de robe, septième enfant de Paul Scarron conseiller au Parlement de Paris à la cour de comptes et de Gabrielle Goguet. En septembre 1613 sa mère meurt et, en 1617 son père se remarie avec Françoise de Plaix qui ne s’intéresse qu’a l’argent. En 1622, sa belle mère se débarrasse de lui. Il entame une carrière ecclésiastique en 1629, et en décembre 1636 il devient secrétaire de l’évêque du Mans Charles de Beaumanoir et fréquente les salons provinciaux. Il est en 1638 atteint de paralysie. Ses débuts en littérature sont marqués par de petits poèmes vifs et pleins d’esprit. Il est l’auteur de poésies burlesques, du Virgile travesti, du Roman comique et de comédies, Jodelet ou le Maître valet, Don Japhet d’Arménie. Presque toutes ses pièces sont imitées de modèles espagnols, notamment de Tirso de Molina et de Francisco de Rojas.

Il rentre à Paris et en 1652, à 42 ans et épouse la petite-fille d’Agrippa d’Aubigné, Françoise d’Aubigné en 1652 qui deviendra plus tard Mme de Maintenon. Il ouvre un salon dans le quartier du Marais, salon qui sera bientôt couru par tous les familiers du Louvre.

Il meurt le 6 octobre 1660, ses funérailles sont célébrées le 7 à saint gervais. Ses créanciers vendent son mobilier à sa porte. Et madame Scarron se retire chez les hospitalières de la place royale. Il possédait une propriété de campagne à Fontenay aux Roses.

Répondre à cet article