Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim dit (...)

Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim dit Paracelse

mardi 5 mai 2015 (Date de rédaction antérieure : 1er novembre 2012).

Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim dit Paracelse (1491-1541)

Médecin

Il naît alors que s’achève le Moyen Age et fut un incontestable novateur en Médecine, ne craignant pas de mélanger sorcellerie et science. S’il subit encore l’influence du Moyen Age sur ses conceptions en astrologie, sa recherche d’une démarche logique dans l’observation, sa critique de l’alchimie traditionnelle qui ouvre la voie vers la chimie moderne, son rejet de la scolastique, la défense acharnée de son libre arbitre, ses vues hardies sur la connaissance de l’homme et de l’univers, en feront un homme de la Renaissance.

Ses idées parfois révolutionnaires, bouleversèrent l’ordre établi, défendues avec fougue et rudesse de langage par ce médecin des pauvres, tenu de son temps pour un imposteur. Celles-ci seront la source de toutes ses misères, il devra quitter Bâle précipitamment, avant d’atteindre la notoriété que tout le monde, désormais, s’accorde à reconnaître. La Grande Astronomie dite “Philosophia sagax” fut une de ces œuvres. Avant la présente édition, seul “le Prologue” avait été traduit en français.

Écrite dans les dernières années de sa vie, elle est le seul ouvrage qui donne une vue d’ensemble de sa doctrine. Le médecin philosophe relie la médecine à une science universelle qu’il appelle l’astronomie et qui comprend, outre l’astrologie, l’alchimie, la magie, les arts divinatoires, etc. Il contribua au développement de la chimie et influença Jacob Boehme.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Paracelse, Arthaud, Paris, 1963/