Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Regnault de Chartres

mardi 14 octobre 2014, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 20 août 2012).

Regnault de Chartres (mort en 1444)

Duc archevêque de Reims

Regnault de Chartres archevêque de Reims

Né à Ons-en-Bray [1], fils d’Hector de Chartres, seigneur de Lyons-en-Beauvaisis, et de sa seconde épouse, Blanche de Nesle.

Demi-frère, par sa mère, de Guillaume de Flavy. Archevêque de Reims en 1414 et camérier [2] de l’antipape Jean XXIII. Il devint un des conseillers du dauphin Charles.

Nommé grand chancelier [3] de France à titre provisoire en 1424 puis à titre définitif en 1428, il participe aux conseils des chefs de guerre à Orléans.

C’est lui qui sacra Charles VII. Après le sacre, il est nommé au temporel gouverneur des provinces reconquises. Archevêque d’Embrun en 1432, d’Agde en 1436, puis évêque d’Orléans en 1439 et cardinal la même année, enfin évêque de Mende en 1444. Il meurt le 4 avril 1444 à Tours.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Renault de Chartres/ Portail du catholicisme/ Archevêque de Reims

Notes

[1] Ons-en-Bray est une commune française située dans le département de l’Oise en région Picardie.

[2] Dans l’Église catholique romaine, le camérier est un membre de la Famille pontificale, chargé du service personnel du pape. Il y avait aussi des camériers auprès des cours des princes évêques du Saint Empire romain germanique.

[3] Le chancelier de France est un important personnage de l’Ancien Régime, il est le second officier de la couronne, puis le premier, en 1627, avec la suppression du connétable et de l’amiral de France.