Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Samson de Worcester

jeudi 26 juillet 2012

Samson de Worcester

Évêque de Worcester de 1096 à sa mort en 1112

Fils d’Osbert, un prêtre, et de Muriel, tous deux aristocrates normands. C’est un membre de la famille de Douvres, une dynastie qui compte plusieurs ecclésiastiques de premier plan. Son frère Thomas de Bayeux est archevêque de York de 1070 à 1100.

Il est un protégé de l’évêque Odon de Bayeux qui l’envoie étudier la philosophie à Liège. Il est ensuite présent à Angers aux côtés de Marbode, futur évêque de Rennes. Entré au service royal avant 1074, il est chapelain de Guillaume le Conquérant, puis de Guillaume le Roux. En 1081, ce dernier lui propose le siège épiscopal du Mans, mais il refuse avec pour excuse qu’il n’a pas eu une morale irréprochable.

En 1082, il est chanoine et trésorier de la cathédrale de Bayeux. Guillaume le Roux, qui a succédé à son père sur le trône anglais en 1087, le nomme évêque de Worcester en 1096. Il est consacré évêque par l’archevêque Anselme de Cantorbéry et son propre frère l’archevêque Thomas d’York le 8 juin 1096.

Bien qu’il représente exactement le type d’ecclésiastiques vilipendés par les réformateurs grégoriens, il ne semble pas avoir été un mauvais évêque. Il assiste à la dédicace de l’église abbatiale de Gloucester en 1100, et en 1102 il est présent à Westminster au concile tenu par Anselme. Il entretient une correspondance avec Anselme, Yves de Chartres et Marbode de Rennes, et semble être à l’origine de la compilation de documents de Worcester connue par le cartulaire de Hemming. Malgré tout, il s’attire l’opprobre du monde clérical anglais en remplaçant les moines de Westbury par des chanoines séculiers.

Il meurt le 5 mai 1112, et est inhumé dans la cathédrale de Worcester.