Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Saint Bruno

jeudi 2 janvier 2020 (Date de rédaction antérieure : 18 novembre 2011).

Saint Bruno (1035-1101)

Né à Cologne [1] Fondateur de l’ordre des Chartreux [2], il établit son ordre près de Grenoble [3], dans la Grande Chartreuse [4].

Après avoir été revêtu de plusieurs dignités ecclésiastiques il enseigna à Reins et y fut nommé chancelier en 1057.

Ne souhaitant pas être nommé archevêché de Reims en 1080 il s’installe à l’abbaye de Solesmes [5]. Puis, il se retira avec 6 de ses compagnons dans un désert voisin de Grenoble, aujourd’hui appelé la Chartreuse en 1084, et y fonda un monastère où il mena la vie la plus austère.

Appelé à Rome en 1089 par le pape Urbain II, dont il avait été le maître, il l’aida de ses conseils ; mais il refusa les dignités que le pontife lui offrait, et se retira en 1094 pour aller fonder en Calabre, près de Squillace [6], une nouvelle Chartreuse,Serra San Bruno [7] où il finit ses jours. II a laissé quelques écrits théologiques.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article du petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 188

Notes

[1] La ville doit son nom de Cologne à l’impératrice romaine Agrippine, épouse de l’empereur Claude, qui éleva son lieu de naissance au rang de colonie en l’an 50, sous le nom de Colonia Claudia Ara Agrippinensium. Les Romains y tenaient une garnison et des axes routiers convergeaient vers un pont de bateaux sur lequel transitait un important commerce avec toutes les régions de la Germanie. En raison de son importance stratégique sur le limes du Rhin et de la présence de l’armée et de la clientèle germanique, l’endroit attira de nombreux marchands et devint un foyer d’artisanat et de commerce. Centre militaire, la ville fut la résidence de l’empereur gaulois Postume de 260 à 268, et le lieu de l’usurpation éphémère de Silvanus en 355. Les Romains introduisirent le christianisme à Cologne, qui devint siège épiscopal à partir du 4ème siècle. Des Francs se sont regroupés au cours de la seconde moitié du 5ème siècle pour fonder un royaume à Cologne, qui est intégré dans le royaume franc de Clovis. À partir du 7ème siècle, ils sont désignés sous le nom de Francs ripuaires.

[2] L’Ordre des Chartreux appelé aussi Ordre cartusien, est un ordre religieux contemplatif à vœux solennels, de type semi-érémitique, fondé en 1084 par saint Bruno et six compagnons (quatre clercs et deux laïcs).

[3] Grenoble est le chef-lieu du département de l’Isère, ancienne capitale du Dauphiné. Durant l’époque gallo-romaine, le bourg gaulois porte le nom de Cularo, puis celui de Gratianopolis. Son importance s’accroît durant le 11ème siècle lorsque les comtes d’Albon choisissent la cité comme capitale de leur province, le Dauphiné.

[4] Le monastère de la Grande Chartreuse est le premier monastère et la maison-mère des moines-ermites de l’ordre des Chartreux. Il est situé sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse, dans l’Isère, au pied du Grand Som, le quatrième plus haut sommet du massif de la Chartreuse.

[5] L’abbaye Saint-Pierre de Solesmes est une abbaye bénédictine situé à Solesmes dans la Sarthe, dont les origines remontent à 1010. Elle domine la vallée de la Sarthe, à environ trois kilomètres de la ville de Sablé-sur-Sarthe, entre Le Mans et Angers. Elle est située sur la petite commune de Solesmes. Les moines, aidés de rustici ruricoli (paysans cultivateurs) défrichent les environs, cultivent le seigle, la vigne et la fève et élèvent chevaux et bovins. Un bourg apparaît autour de l’abbaye à la fin du 11ème siècle, et l’on construit une nouvelle église paroissiale, Sainte-Marie et quelques décennies plus tard la chapelle Saint-Aquilin (aujourd’hui au cimetière communal). La charte de fondation est confirmée le 30 mars 1073 par Guillaume le Conquérant, suzerain du nouveau seigneur de Sablé, Robert le Bourguignon.

[6] Squillace est une commune italienne de la province de Catanzaro dans la région Calabre. Elle constitue un important site archéologique et demeure une station balnéaire réputée.

[7] Serra San Bruno est une commune de la province de Vibo Valentia dans la région Calabre en Italie. La ville s’est développée autour de la Chartreuse de San Stefano di Serra San Bruno et est ainsi nommée en l’honneur de Bruno le Chartreux, le fondateur en 1084 de l’Ordre des Chartreux et de l’ermitage de la Grande Chartreuse, sa maison-mère près de Grenoble, en France. Il construisit la Chartreuse de Serra San Bruno en 1095, et y mourut le 6 octobre 1101.