Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Adélaïde d’Alsace ou Adélaïde de Tours

Adélaïde d’Alsace ou Adélaïde de Tours

vendredi 27 décembre 2019 (Date de rédaction antérieure : 18 octobre 2011).

Adélaïde d’Alsace ou Adélaïde de Tours (vers 820 - vers 866)

Princesse d’Alsace

Fille de Hugues II, comte de Tours et Sundgau dit le Peureux et de Ava de Morvois d’Alsace.

Elle épouse Conrad 1er comte d’ Auxerre Welf dit le Vieux, fils de Welf 1er comte de Bavière et de Hedwige de Bavière en 834. Elle épouse en 2ème noce, Robert dit le Fort duc de Neustrie [1], fils de Wiltrude d’Orléans et de Robert III de Hesbaye en 864.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Adelaide of Tours »

Notes

[1] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’est. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.