Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Nicétas (fils d’Artabasdos)

Nicétas (fils d’Artabasdos)

vendredi 2 décembre 2022, par ljallamion

Nicétas (fils d’Artabasdos)

Fils aîné du général et usurpateur byzantin Artabasdos . Il a servi comme général lors de l’usurpation de son père contre l’empereur Constantin V.

En 741, Artabasde se révolta contre son beau-frère Constantin V et fut couronné empereur. Nicétas fut alors nommé stratège [1] du thème arménien [2].

En août 742 ou 743, il est vaincu à la bataille de Modrine par les forces de l’empereur Constantin V.

Nicétas fuit le terrain, mais regroupa son armée dispersée et reprit la poursuite de Constantin jusqu’à Chrysopolis [3].

Battu une fois de plus par Constantin lors d’une bataille près de Nicomédie [4], il est capturé et emprisonné.

Après que Constantin ait regagné Constantinople [5] et renversé Artabasdos en novembre 743, Nicétas fut aveuglé avec son père et Nicéphore et a défilé à l’hippodrome de Constantinople [6].

On ne sait plus rien de lui par la suite avec certitude.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Niketas (son of Artabasdos)/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Un stratège est un membre du pouvoir exécutif d’une cité grecque, qu’il soit élu ou coopté. Dans l’Empire byzantin, à partir du 7ème siècle, un stratège est le commandant d’un thème et de son armée. Il est le détenteur des pouvoirs civils et militaires au sein de cette province. Le terme de monostratège désigne un stratège qui a autorité sur plusieurs thèmes.

[2] Les Arméniaques ou le thème des Arméniaques sont un thème de l’Empire byzantin situé au nord-est de l’Asie Mineure (Turquie actuelle). Ce thème est l’un des quatre thèmes originels, créés vers la moitié du 7ème siècle.

[3] Üsküdar est un des trente-neuf districts de la ville d’Istanbul en Turquie, situé sur la rive asiatique, autrefois connu sous le nom de Scutari.

[4] Nicomédie est une ville d’Asie mineure, capitale du royaume de Bithynie. Elle est appelée Izmit aujourd’hui. Hannibal s’y donna la mort en 183 av. jc et l’historien Arrien y naquit vers 90.

[5] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.

[6] L’hippodrome de Constantinople est l’arène hippique monumentale de la capitale de l’Empire byzantin, dans laquelle se déroulaient des courses de chars et d’autres manifestations. Sa construction est commencée par l’empereur Septime Sévère dans la ville qui s’appelait encore Byzance, pour être achevée par Constantin 1er pour sa nouvelle capitale, Constantinople. L’hippodrome a été ensuite utilisé jusqu’à la fin du 12ème siècle, avant d’être partiellement incendié par les Croisés en 1203. Aujourd’hui, les vestiges de l’hippodrome sont visibles sur la place du Sultan-Ahmet à İstanbul.