Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Catherine de Laval (14ème siècle)

Catherine de Laval (14ème siècle)

vendredi 21 octobre 2022, par ljallamion

Catherine de Laval (14ème siècle)

Château de Clisson aujourd'huiFille de Guy X de Laval et de Béatrix de Bretagne . Elle est la première épouse d’Olivier V de Clisson, et eut 2 enfants.

Elle habite le plus souvent Josselin alors qu’Olivier guerroie contre le duc. De là elle écrit à Blain [1] pour les affaires de sa maison.

Elle demande au sénéchal [2] d’annoncer à ses fidèles vassaux que son mari est seigneur sauf de Craon [3] ; elle lui ordonne de payer l’artilleur du château 4 livres par mois, le canonnier 60 sols ; elle recommande de donner à 15 pauvres leur “soustenance de manger pain de froment ou autre pain, et potage, et plein un hanap de vin, en notre hostel par-delà le château, hors du petit chastel”.

Et par une lettre du même jour, elle recommande à Adam Fourde, capitaine du château, de surveiller étroitement l’exécution de l’ordre donné pour cette aumône.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Catherine de Laval (xive siècle)/ Portail de la Mayenne/ Catégories : Maison de Laval

Notes

[1] Le château de Blain (ou château de la Groulais), est une forteresse médiévale implantée sur la commune de Blain, en Loire-Atlantique. Construit au 13ème siècle et fortement remanié au 16ème siècle, il faisait partie des défenses de la frontière bretonne avec les châteaux de Vitré, Fougères, Châteaubriant, Ancenis et Clisson.

[2] Le sénéchal de France est un grand officier du royaume de France au Moyen Âge. Le Sénéchal, siniskalk, était littéralement le doyen des serviteurs, et à l’origine, celui chargé du ravitaillement du palais. Il était désigné comme dapifer (porteur de repas) en latin. Le grand sénéchal, plus ancienne dignité militaire en France, était subordonné au maire du palais. La charge de grand sénéchal a été créée par Lothaire en 978 en faveur de Geoffroy 1er, comte d’Anjou. Le grand sénéchal a alors le commandement de l’armée avec les mêmes prérogatives qu’aura plus tard le connétable. Le grand sénéchal était assisté par des sénéchaux de France. Avant cette date, le grand sénéchal avait les mêmes fonctions que celles de grand maître d’hôtel. À l’origine, cette charge était liée à la première maison d’Anjou. Le comte d’Anjou avait le droit de commander les armées du roi en son absence et de diriger les officiers de la maison du roi.

[3] Craon est une commune française située dans le département de la Mayenne. Craon est située au sud-ouest de la Mayenne, à 30 km au sud-ouest de Laval, 20 km à l’ouest de Château-Gontier, 20 km au nord de Segré et 23 km au nord-est de Pouancé. Ce fut une redoutable forteresse médiévale composée de 27 tours et de 1 600 mètres de murailles, servant à garder la frontière angevine face à la Bretagne. Ce fut une ville marchande très importante (connue pour son fil de lin blanchi) dotée de halles fondées au 12ème siècle et réputées parmi les plus grandes de France. Craon qui fut le siège de la première baronnie d’Anjou était une force politique, judiciaire et religieuse importante, gérant une quarantaine de paroisses. Au Moyen Âge puis sous l’Ancien Régime, le fief de la baronnie angevine de Craon dépendait de la sénéchaussée principale d’Angers et du pays d’élection de Château-Gontier.