Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Thorgils ou Turgesius

Thorgils ou Turgesius

lundi 6 septembre 2021, par ljallamion

Thorgils ou Turgesius

Viking

Connu pour avoir pris par la force la communauté rurale de Dublin [1] et serait parvenu une première fois en Irlande en 820.

En 837, il y revient, accompagné cette fois d’une flotte de 120 navires. 60 d’entre eux remontent la rivière Boyne [2] les 60 autres la rivière Liffey [3]. Selon les annales de l’époque, cette formidable force militaire se rassemble sous son autorité.

Inconnu dans son propre pays, tous les récits relatifs à ses conquêtes se trouvent en Irlande et dans les îles britanniques. À leur arrivée à Dublin, ses hommes s’emparent de cette communauté de pêcheurs et agriculteurs et érigent un solide fort selon les méthodes de construction scandinaves, sur la colline où se trouve l’actuel château de Dublin [4]. Depuis sa place forte, il lance de nouvelles conquêtes dans le Leinster [5], le Munster [6], et le Pays de Galles [7].

Par la suite, il installe des centres d’opérations à l’intérieur des terres, construisant l’un de ses principaux forts sur les rives du Lough Ree [8] pour étendre son emprise sur la rivière Shannon [9], au nord d’Athlone [10]. Un autre site majeur est celui de Lyndwachill*, sur le Lough Neagh* ; d’autres forts s’éparpillent vers le sud-ouest du Lough Lene. Turgesius construira enfin un imposant fort sur la principale île de ce même lac, dominant les terres du Leinster.

En 843, le roi irlandais Niall Caille mac Áeda entreprend de défendre comme il peut sa province ancestrale, l’Ulster [11], contre les incessants raids vikings. Il finira par vaincre l’armée de Turgesius, et ce dernier après avoir pillé le Connacht [12], le Mide [13], Clonmacnoise [14] et plusieurs autres abbayes en 845 sera capturé puis exécuté la même année, par le roi Melaghlin dit Mael Seachnaill Ier mac Mael Ruanaid par noyade dans le Lough Owel [15], près de Mullingar [16].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Jean Renaud Les Vikings et les Celtes Ouest-France Rennes (1992) (ISBN 2737309018).

Notes

[1] Selon Ptolémée, Eblana existait dès l’an 140. Le village celtique Áth Cliath (le gué de la haie) est en fait antérieur à la fondation de Dublin en tant que « Dubh Linn » par les Vikings au 9ème siècle. En 837, Thorgis y revient pour la deuxième fois, accompagné cette fois d’une flotte de 120 bateaux viking. 60 d’entre eux remontent la rivière Boyne, les 60 autres la rivière Liffey. Selon les annales de l’époque, cette formidable force militaire se rassemble sous son autorité. Inconnu dans son propre pays, tous les récits relatifs à ses conquêtes se trouvent en Irlande et dans les îles britanniques. À leur arrivée à Dublin, ses hommes s’emparent de cette communauté de pêcheurs et agriculteurs et érigent un solide fort selon les méthodes de construction scandinaves, sur la colline où se trouve l’actuel château de Dublin.

[2] La Boyne est un fleuve d’Irlande. Le fleuve coule sur 112 kilomètres entre sa source à Newbury Hall, près de Carbury, dans le Comté de Kildare et son embouchure dans la Mer d’Irlande à Drogheda (Comté de Meath).

[3] La Liffey est un fleuve de la République d’Irlande qui traverse la capitale Dublin.

[4] Le château de Dublin (Dublin Castle) fut le siège du pouvoir britannique à Dublin, capitale de l’Irlande, de 1171 à 1922. Il remplit de nombreuses fonctions au cours des siècles. ll fut principalement la résidence royale où demeurait le Lord Lieutenant of Ireland (Vice-roi d’Irlande), représentant de la couronne britannique. Les Viceregal Apartments (appartements du Vice-roi), désormais appelés State Apartments restent le lieu d’investiture du président. Le secrétaire en chef de l’Irlande, deuxième du gouvernement, avait aussi ses bureaux au château. Au cours des années, le parlement et la cour de justice se tinrent un moment en cet endroit avant de s’établir dans des bâtiments appropriés. Il servit aussi de caserne militaire.

[5] Le Leinster est une des quatre provinces traditionnelles de l’Irlande. Recouvrant la partie orientale de l’île

[6] itué au sud-ouest de l’île, le Munster (en irlandais An Mhumhain) (en latin Momonia), est l’une des quatre provinces d’Irlande. Le Munster est la plus grande des provinces d’Irlande, et celle qui est placée le plus au sud. Sa plus grande cité est Cork.

[7] Le pays de Galles est une nation constitutive du Royaume-Uni située dans l’Ouest de l’île de Grande-Bretagne. Il partage une frontière avec l’Angleterre à l’est et est bordé par la mer d’Irlande au nord et à l’ouest et le canal de Bristol au sud.

[8] Le Lough Ree (Loch Rí ou Loch Ríbh en irlandais) est un lac du centre de l’Irlande. C’est le second des grands lacs qui l’on trouve sur le cours du Shannon, entre le Lough Allen en amont et le Lough Derg en aval. C’est également le deuxième en superficie. Le Lough Ree est une frontière naturelle entre les comtés de Longford et de Westmeath (dans le Leinster) sur sa côte est, et le comté de Roscommon (Connacht) à l’ouest.

[9] Le Shannon est un fleuve drainant la plus grande partie de la plaine centrale de l’Irlande (son bassin représente environ un cinquième de la superficie de l’île). Ptolémée est le premier géographe à l’avoir mentionné sur une carte. Les 386 kilomètres du Shannon en font le plus long cours d’eau des Îles Britanniques. Il en est également le plus abondant par son débit. Il prend sa source au Shannon Pot à Derrylahan Townland dans le Comté de Cavan à moins de 4 km de la frontière britannique (Irlande du Nord), s’écoule du nord au sud-ouest, et se jette dans l’océan Atlantique par un estuaire situé en aval de Limerick. Sur une grande partie de son parcours, il traverse des successions de lacs, ce qui fait qu’il a toujours constitué une barrière naturelle entre l’ouest et l’est de l’Irlande.

[10] Athlone est une ville d’Irlande située sur la rivière Shannon, à l’extrémité sud du Lough Ree, à approximativement 130 km à l’ouest de Dublin. Elle se trouve à proximité du centre géographie de l’île d’Irlande. La ville est à cheval sur deux comtés et deux provinces.

[11] L’Ulster est l’une des quatre provinces historiques de l’île d’Irlande. La principale ville de la province d’Ulster est Belfast.

[12] Les rois de Connacht étaient les souverains de la province du Connacht, qui se trouve à l’ouest du fleuve côtier Shannon. Ce nom ne lui fut appliqué qu’au début du Moyen Âge d’après le nom de la dynastie régnante des Connachta. Après la première intervention des barons anglo-normands en Irlande Guillaume du Bourg reçoit vraisemblablement le titre de « seigneur de Connaught » mais il ne peut pas prendre possession de son domaine qui demeure entre les mains des Uí Conchobair jusqu’en 1224/1235. À cette date Richard Mor de Burgh se prévalant des droits de son père réclame l’investiture sur le Connacht. Il reçoit l’appui de son parent Hubert de Burgh qui est « Justicier d’Irlande » et qui l’autorise à effectuer une levée féodale parmi les barons normands pour conquérir le Connacht à partir de 1227. Après avoir vaincu Felim mac Cathal Crobderg Ua Conchobair roi de Connacht issu des Uí Conchobair qui ne conserve plus comme vassal du roi d’Angleterre que cinq cantons de son ancien royaume Richard de Burgh se proclama seigneur de Connaught en 1235.

[13] Mide, est le nom d’un royaume irlandais médiéval. Son nom signifiait « Milieu », du fait qu’il se trouvait au centre de l’Irlande. Le royaume de Mide incluait l’actuel comté de Meath dont le nom reprend celui du royaume, mais également le Comté de Westmeath et des parties des modernes comtés de Cavan, Dublin, Kildare, Longford, Louth et enfin Offaly.

[14] Le monastère de Clonmacnoise est situé en Irlande, dans le comté d’Offaly, au bord du fleuve Shannon et au sud de la ville d’Athlone. Le monastère, qui est aussi appelé les sept églises, a été fondé vers 544 par celui qui sera ensuite connu comme l’un des douze apôtres de l’Irlande, saint Ciarán.

[15] Le Lough Owel est un lac dans les Midlands d’Irlande, situé au nord de Mullingar, une ville du comté de Westmeath. C’est un lac profond, bien connu des pêcheurs, car on y trouve des truites et un peu d’ombles chevaliers. Ses eaux alimentent le canal royal, un canal qui traverse l’Irlande de Dublin au fleuve Shannon. Le Lough Owel et le Lough Ennell sont deux des nombreux lacs appartenant au bassin versant de la rivière Brosna. La Brosna est un affluent du Shannon, traversant Mullingar et Kilbeggan, tous les deux dans le comté de Westmeath, puis la ville de Clara dans le comté d’Offaly, avant de rejoindre le Shannon. Le chef viking Turgesius fut noyé dans le Lough Owel par Mael Seachnaill Ier mac Mael Ruanaid en 845.

[16] Mullingar est une ville du centre de l’Irlande, à 80 kilomètres de Dublin. Elle est le centre administratif du comté de Westmeath en Irlande et est le siège du diocèse catholique de Meath.