Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Mouhammad al-Boukhârî ou imam Boukhari

Mouhammad al-Boukhârî ou imam Boukhari

samedi 29 mai 2021, par ljallamion

Mouhammad al-Boukhârî ou imam Boukhari (810-870)

Érudit musulman sunnite perse

L’imam Al-Boukhârî naquit à Boukhara [1], dans la province perse du Khorassan [2]. Aujourd’hui, la ville natale de l’Imam se trouve en Ouzbékistan [3]. Son père mourut alors qu’il avait 2 ans et c’est alors sa mère qui l’éleva.

L’imam était tellement réputé pour sa mémoire, que les savants de Bagdad auraient décidé de le tester. Ils lui auraient cités cent hadiths [4] erronés avec des chaînes de transmissions volontairement manipulées. À leur grand étonnement, al-Bukhari non seulement aurait retenu les quelque 100 hadiths avec leurs erreurs, mais les aurait corrigés scrupuleusement l’un après l’autre avec plusieurs chaînes de transmissions.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Mouhammad al-Boukhârî/ Portail de l’Ouzbékistan/ Catégories : Compilateur de hadiths/ Ouléma chaféite/ Personnalité ouzbèke

Notes

[1] Boukhara est une ville d’Ouzbékistan, située au centre-sud du pays. C’est la capitale de la province de Boukhara.

[2] Le Khorassan est une région située dans le nord-est de l’Iran. Le nom vient du persan et signifie « d’où vient le soleil ». Il a été donné à la partie orientale de l’empire sassanide. Le Khorassan est également considéré comme le nom médiéval de l’Afghanistan par les Afghans. En effet, le territoire appelé ainsi englobait en réalité l’Afghanistan actuel, le sud du Turkménistan, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan, ainsi que le nord-est de l’Iran. Dans sa longue histoire le Khorassan a connu de nombreux conquérants : Grecs, Arabes, Turcs, Mongols, etc.

[3] Tout au long de son histoire, le territoire de l’actuel Ouzbékistan fut la plupart du temps dominé par les grands empires environnants des Turcs, Perses, Grecs, Arabes, Mongols ou Russes pour devenir un État à part entière en 1991. Les premières civilisations apparues en Ouzbékistan le furent en Sogdiane, Bactriane et Khwarezm (Chorasmia). Au 6ème siècle av. jc, ces États devinrent des parties de l’empire perse des Achéménides. Entre le 3ème siècle av. jc et le 2ème siècle apr. jc, la Sogdiane et la Bactriane tombèrent entre les mains du royaume gréco-bactrien, des peuples nomades des Yuezhi, des Scythes, des Parthes ou encore des Koutchéens bouddhistes. Sous ces derniers, la ville sogdiane de Samarcande devint une plaque tournante de la Grande route de la soie entre la Chine et l’Europe. L’Ouzbékistan est occupé par des Turcs (Göktürk) entre les 6 et 8ème siècles. Les Arabes, menés par les troupes du général Qutayba ben Muslim conquirent l’actuel Ouzbékistan vers 712. Leur autorité fut consolidée à la suite de la bataille de Talas. Ils instaurèrent l’islam auprès des peuples centrasiatiques qui pratiquaient auparavant le zoroastrisme. Les Samanides furent la première dynastie perse à reprendre le pouvoir en Ouzbékistan entre 819 et 1005 après la conquête arabe.

[4] Un hadith ou hadîth est une communication orale du prophète de l’islam Mahomet et, par extension, un recueil qui comprend l’ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons, précédées chacune d’une chaîne de transmetteurs remontant jusqu’à Mahomet. Considérés comme des principes de gouvernance personnelle et collective pour certains courants musulmans, ils sont aussi désignés sous le nom de « la tradition du Prophète »