Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Al-Mundhir IV ibn al-Mundhir

Al-Mundhir IV ibn al-Mundhir

lundi 5 avril 2021, par ljallamion

Al-Mundhir IV ibn al-Mundhir

Roi des Arabes Lakhmide entre 574 et 580

Fils de al Mundhir III ibn al-Nu’man, il succéda au trône après que ses frères, Amr III ibn al Mundhir et Qabus ibn al- Mundhir.

Sa succession était impopulaire auprès des habitants de la capitale, al-Hirah [1], en raison de sa nature violente et de son paganisme. Un gouverneur persan, Suhrab, a été nommé et a dirigé Hirah pendant un an, jusqu’à ce que Zayd ibn Hammad persuade le peuple d’accepter Mundhir comme roi.

Les événements de son règne sont la plupart du temps obscurs, à l’ exception du sac et de la destruction totale de Hira par les Ghassanides [2] sous al-Moundhir III ibn al-Harith en 575. Il fut remplacé par son fils Nu’man , dernier roi Lakhmide [3] d’Hirah.

Deux de ses femmes sont nommées par leur nom : la captive juive Salma bint al-Sa’igh, mère de son héritier Nu’man, et la chrétienne Mariya bint al-Harith ibn Djulhum. On sait que Mundhir a eu 12 ou 13 fils.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Al-Mundhir IV ibn al-Mundhir/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Al-Hîra est une ville d’Irak située sur la rive droite de l’Euphrate à 18 km au sud-est de Nadjaf

[2] Les Ghassanides sont une tribu arabe chrétienne qui a fondé un royaume arabe pré-islamique dans la Jordanie actuelle. Ils adoptèrent le christianisme monophysite probablement sous l’influence de leur environnement araméen (Ils faisaient partie de l’Église syriaque orthodoxe). Ils furent longtemps des vassaux de l’empire byzantin et contribuèrent à contenir les Perses sassanides hors des frontières de l’empire. Un autre royaume arabe rival, vassal de la Perse, s’était établi dans le sud de l’Irak (le royaume des Lakhmides).

[3] Les Lakhmides sont une tribu pré-islamique arabe du sud de l’Irak alliée des Perses, avec pour capitale Al-Hira. Rivaux des Ghassanides, ils faisaient partie de l’Église de l’Orient. Par contre, les souverains lakhmides ne sont pas chrétiens, à l’exception du dernier, An-Nu’man III, exécuté en 602 par les Perses. Ils sont longtemps au service de la politique perse de contrôle des tribus arabes de leur empire. Leurs revenus viennent des bénéfices commerciaux, du butin de leurs expéditions principalement contre les tribus arabes et les autres populations des confins du Shâm, et du tribut versé par les tribus arabes soumises. Après la conquête arabe, l’établissement militaire permanent des conquérants se fait à Kûfa, 6 km au nord est d’Hîra. Alî, émir de Hîra y est assassiné, selon les sources arabes. Les descendants des Lakhmides sont la famille princière Arslan. C’est une famille druze qui a toujours occupé le Mont-Liban.