Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Marguerite d’Évreux (vers 1307-1350)

Marguerite d’Évreux (vers 1307-1350)

vendredi 19 mars 2021, par ljallamion

Marguerite d’Évreux (vers 1307-1350)

Comtesse d’Auvergne de 1325 à 1332-Comtesse de Boulogne de 1325 à 1332

Par son mariage avec Guillaume XII d’Auvergne , elle devient comtesse d’Auvergne [1] et de Boulogne [2]. Elle est la fille de Louis d’Évreux et de Marguerite d’Artois .

En 1325, elle épouse au château de Busséol [3] Guillaume XII d’Auvergne, fils de Robert VII d’Auvergne, comte d’Auvergne et de Boulogne, et de Blanche de Bourbon.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Marguerite d’Évreux Portail de l’Auvergne/Catégorie : Comtesse

Notes

[1] Le comté d’Auvergne est l’une des plus anciennes seigneuries de France, puisqu’elle a déjà été érigée à la fin de la période romaine. Durant l’ère mérovingienne, il devient même momentanément un duché. La famille des Comtes d’Auvergne gouverne le comté depuis le dixième siècle. Une crise éclate au sein de la famille en 1155, date à laquelle le comte Guillaume VII d’Auvergne est forcé par son oncle Guillaume VIII d’Auvergne à diviser le comté en deux. Guillaume VIII reprend le comté, tandis que Guillaume VII doit se satisfaire du titre de dauphin d’Auvergne. En 1360, le roi de France Jean II de France crée, sur la vieille Terre royale d’Auvergne, un duché d’Auvergne qui se transmet au sein de la famille royale

[2] Le comté de Boulogne est issu d’un pagus franc. Dès le 9ème siècle, ce comté se trouve sous la suzeraineté du marquisat de Flandre. Philippe Auguste le confisquera en 1212 pour le donner en apanage à son fils. Le comté suivra ensuite les destinées de l’Artois et sera finalement annexé au domaine royal au xve siècle

[3] Busséol est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme. Les comtes d’Auvergne édifièrent un château à la fin du 12ème siècle ; repris par le pouvoir royal, il permit à Catherine de Médicis et à la reine Margot de porter le titre de « dame de Busséol ». Il reçut la visite de plusieurs grands personnages de l’histoire de France dont Charles IX et Henri de Navarre futur Henri IV. Pendant la Révolution, le conventionnel Couthon né à Orcet donna l’ordre de retirer sa toiture et sa charpente, ouvrant une période de ruine qui ne prendra fin qu’avec la restauration du château dans les dernières décennies du 20ème siècle.