Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Mejēj 1er Gnouni ou Mezezios Gnouni

Mejēj 1er Gnouni ou Mezezios Gnouni

mardi 17 novembre 2020, par ljallamion

Mejēj 1er Gnouni ou Mezezios Gnouni

Marzban d’Arménie de 518 à 548

Issu de la famille arménienne des Gnouni [1]. Vers 515-516, les tribus hunniques [2] envahissent l’Arménie. Le prince Mejēj Gnouni décide d’organiser la résistance et réussit à les repousser. En récompense, le roi sassanide Kavadh 1er le nomme marzban [3] en 518.   Durant cette période, il maintient la paix religieuse. En 527, Mejēj Gnouni repousse une autre invasion hunnique. Il profite également des tensions entre Byzance [4] et la Perse pour tirer son épingle du jeu

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les princes caucasiens et l’Empire du 6ème au 9ème siècle, Paris, de Boccard, 2006, 634 p. (ISBN 978-2-7018-0226-8).

Notes

[1] La famille Gnouni est une famille de la noblesse arménienne, prétendant descendre des rois d’Urartu. Selon l’historien arménien Moïse de Khorène, ils descendraient d’anciens rois d’Assyrie, prétention qu’ils partagent avec la famille Arçrouni. À la cour des rois d’Arménie, ils possèdent la charge héréditaire de hazarapet (« sénéchal »).

[2] Les Huns sont un ancien peuple nomade originaire de l’Asie centrale, dont la présence en Europe est attestée à partir du 4ème siècle et qui y établirent le vaste empire hunnique. L’origine des Huns est disputée. Les Huns ont joué un rôle important dans le cadre des grandes invasions qui contribuèrent à l’écroulement de l’Empire romain d’Occident. Sous le règne d’Attila, l’empire est unifié mais ne lui survit pas plus d’un an. Les descendants et successeurs des Huns occupent encore diverses parties de l’Europe de l’Est et d’Asie centrale entre les 4ème et 6ème siècles, et laissent encore quelques traces dans le Caucase jusqu’au début du 8ème siècle.

[3] Le marzpanat ou marzbanat est le système de gouvernement instauré par les Sassanides en Arménie, en vigueur de 428 à 646. À sa tête est installé un marzpan ou marzban (« gouverneur »).

[4] Byzance est une ancienne cité grecque, capitale de la Thrace, située à l’entrée du Bosphore sous une partie de l’actuelle Istanbul. La cité a été reconstruite par Constantin 1er et, renommée Constantinople en 330, elle est devenue la capitale de l’Empire romain, puis de l’Empire romain d’Orient et enfin de l’Empire ottoman à partir de 1453 date de la prise de la ville par les Turcs. Elle fut rebaptisée Istanbul en 1930.