Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Gohard de Nantes dit Saint Gohard de Nantes

Gohard de Nantes dit Saint Gohard de Nantes

lundi 13 juillet 2015, par ljallamion

Gohard de Nantes dit Saint Gohard de Nantes (mort en 843)

Évêque de Nantes et seigneur de Blain

Tableau d'Édouard Jolin dans la Cathédrale de Nantes, représentant le martyre de Saint GohardCe fut sous son épiscopat qu’eut lieu un fait d’armes important entre Francs et Bretons, la Bataille de Blain [1] en 843.

Né à Angers, Saint Gohard n’eut pas seulement à subir les conséquences de ces luttes entre Francs et Bretons, il connut des ennemis plus terribles venus des pays scandinaves et qui déjà avaient ravagé le nord de la France, les Normands.

Ceux-ci se présentèrent devant la ville de Nantes, un mois après la défaite de Blain. Le jour de la fête de saint Jean Baptiste, saint Gohard célébrait la messe dans la cathédrale Saint-Pierre [2] devant une nombreuse assistance de fidèles quand les Normands firent irruption dans l’église, tuèrent le pontife et massacrèrent ses ouailles.

Sa dépouille fut inhumée à la Collégiale Saint-Pierre de la ville dont il était originaire.

Gohard fut canonisé en 1096. La crypte romane de la cathédrale de Nantes lui est dédiée. Elle fut réaménagée peu après sa canonisation pour accueillir ses reliques ramenées d’Angers.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Saint Gohard Evêque de Nantes/Histoire des saints/ Nominis

Notes

[1] La bataille de Blain eut lieu le 24 mai 843 et vit la victoire des troupes bretonnes sur les troupes nantaises aussitôt après leur défaite à la bataille de Messac.

[2] La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul (appelé aussi localement « cathédrale Saint-Pierre ») est une cathédrale catholique romaine située sur la place Saint-Pierre, à Nantes (Loire-Atlantique). Elle est la cathédrale du diocèse de Nantes, siège de l’évêque de Nantes. Sa construction s’est étalée sur 457 ans, de 1434 à 1891, mais ces délais n’altèrent en rien la qualité ni la cohérence de son style gothique.