Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Geilo ou Gilon

dimanche 8 septembre 2013, par ljallamion

Geilo ou Gilon (mort en 888)

Évêque de Langres à partir de 880 jusqu’à sa mort

Acte n°145 dans Chartes originales antérieures à 1121 conservées en France, Cédric GIRAUD, Jean-Baptiste RENAULT et Benoît-Michel TOCK, éds., Nancy : Centre de Médiévistique Jean Schneider ; éds électronique : Orléans : Institut de Recherche et d'Histoire des Textes, 2010. (Telma).

Son épiscopat a coïncidé principalement sous le règne de Charles le Gros et après 885. Il fut un personnage ecclésiastique de premier plan à la cour impériale.

Il augmenta les propriétés foncières et les droits Comtal du diocèse de Langres.

Il fut l’abbé de Tournus pendant les dernières années du règne de Charles le Chauve. En 879, il couronna Boso de Provence à Mantaille qui le fit évêque de Langres. Il changea rapidement de camp et soutint Carloman II en 880, est fut confirmé dans son diocèse.

Quand Carloman mourut en 884, il contribua à ramener Charles le Gros sur le trône de Francie occidentale.

Le 15 Janvier 887, au palais royal de Sélestat en Alsace, il reçu 4 chartes impériales. Il a été solicité pour construire les murs de sa ville. Il a également obtenu les droits fiscaux et les recettes provenant des marchés de Langres et Dijon.

Le 18 mai 887, il assista à un synode provincial à Chalon-sur-Saône au cour de lequel la paix de l’église fut discutée, probablement en raison de la baisse de la santé de Charles et de montée de l’opposition de Arnulf de Carinthie.

Il assista ensuite aux assemblées de Weiblingen ou le fils de Charles, Bernard, devait être déclaré héritier, et à Kirchen, ou Louis de Provence fut adopté par Charles comme héritier.

A la mort de Charles, il a soutenu Guy III de Spolète pour le trône des Francs de l’Ouest, et tenta même de le couronner à Langres en 888, mais la tentative échoua.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Geilo (évêque)/Traduction par mes soins