Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Découvertes Espagnoles

Découvertes Espagnoles

jeudi 22 novembre 2012

Premier voyage de Christophe Colomb, 1492

Découvertes Espagnoles

Ce sera en 1492, après 2 longs mois de mer, que Christophe Colomb pose le pied sur une plage inconnue. Le navigateur, qui s’est trompé dans les distances, croit avoir atteint l’Asie des épices. Il appelle « Indiens » les premiers indigènes rencontrés. Christophe Colomb qui était né en 1451 à Gênes, navigua dès l’âge de 15 ans. Après d’innombrables péripéties, il réussi à convaincre les rois d’Espagne de financer son projet d’atteindre les Indes en navigant vers l’ouest. Il arme donc 3 caravelles avec l’aide de 2 armateurs, les frères Pinzon. La Pinta (la Peinte), la Niña (la Gamine) et la Santa-María. Les caravelles quittent Palos de Moguer, en Andalousie le 3 août 1492. Christophe Colomb minore les distances et tente de rassurer ses marins en leur faisant croire qu’ils sont encore très proches du port de départ. Le 12 octobre enfin, comme l’équipage est sur le point de se mutiner, la vigie de la Pinta crie : « Tierra ! » Les caravelles accostent sur une île des Bahamas qui sera baptisée « San Salvador ». Le 27 Octobre 1492 il découvre Cuba et le 5 décembre il atteint Hispaniola*. Mais, la veille de Noël le Santa María fut détruit sur la côte du nord de Hispaniola, et Colomb laisse ses hommes sur l’île pour y formé une colonie et repart pour l’Espagne sur le Niña. Il sera de retour en Espagne le 15 mars 1493.

Selon son contrat avec les souverains espagnols il fut nommé amiral de la mer d’océan et gouverneur général de toutes les nouvelles terres qu’il avait découvertes ou devrait découvrir.

Christophe Colomb fit 3 autres voyages en 1493, 1498 et 1502. Il monta une 2ème expédition. Équipé d’une grande flotte de 17 bateaux, avec 1.500 colons à bord, il part de Cadiz en octobre 1493. Son débarquement cette fois a lieu aux Antilles. Il découvre Porto Rico, les îles Vierges, la Guadeloupe. De retour à Hispaniola il trouva la première colonie détruite par les autochtones. Il fonda une nouvelle colonie, puis repartit en été de 1494 pour explorer la côte méridionale du Cuba. Après avoir découvert la Jamaïque il revient de nouveau à Hispaniola et trouve les colons seulement intéressés de trouver de l’or et la colonie complètement désordonnée. Ses tentatives pour imposer une discipline plus stricte fut condamnés par les colons qui se plaignirent au roi d’Espagne. Il dut Laisser son frère Bartolomé responsable d’Hispaniola et rentrer en Espagne en 1496. Il lança sa 3ème expédition, en 1498. Il navigua encore plus au sud et débarqua sur l’île de Trinidad. Il navigua sur la bouche du fleuve d’Orinoco au Venezuela actuel et s’est rendu compte qu’il existait un continent, mais ne poussa davantage son exploration car il dut de nouveau revenir à Hispaniola pour administrer sa colonie. Mais en 1500 un gouverneur fut envoyé par Isabelle et Ferdinand compte tenu des conditions misérables régnant dans la colonie, Christophe Colomb du se ré embarquer de nouveau pour l’Espagne comme prisonnier. Arrivé en Espagne il fut immédiatement libéré, mais sa faveur était sur le déclin. Puis, il lança sa 4ème expédition en 1502 par laquelle il espère rétablir sa réputation. Il navigua à la recherche de nouvelles îles, il espérait trouver des terres répondant à la description de l’Asie ou du Japon. Il accosta sur la côte du Honduras en Amérique centrale et marcha en direction du sud le long d’un rivage inhospitalier ou il rencontra de terribles difficultés jusqu’à ce qu’il atteignit le Golfe de Darién. Par la suite, il essaya de retourner à Hispaniola mais fut isolé sur la Jamaïque. Après qu’il fut délivré, il fut forcé d’abandonner ses espoirs et de retourner en Espagne.

Malheureusement les découvertes de Christophe Colomb ne rapporta pas en terme de richesses, épices, or, toutes les promesses. Délaissé par le roi d’Espagne, ses biens confisqués, il doit retourner en Espagne où il meurt en 1506.

Les découvertes de Christophe Colomb firent de l’Espagne une puissance coloniale rivalisant avec le Portugal. Le traité de Tordesillas*, signé en 1494, permit de définir une ligne de démarcation. Elle passa à 2000 km à l’ouest des îles du Cap-Vert. L’Espagne aura les terres à l’ouest de celle-ci, le Portugal à l’est.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire du 15ème siècle/ Découvertes Espagnoles (archives Ljallamion, petit mourre, encyclopédie imago mundi, l’histoire, ect....)