Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pierre Cauchon

lundi 13 août 2012, par ljallamion

Pierre Cauchon (1371-1442)

Sa fortune commence par la faveur des Cabochiens puis s’accrut ensuite par la confiance illimitée de la famille de Lancastre. Grand praticien en matière de droit, il se fit nommer commissaire pour juger les prêtres armagnacs. Partisan enragé des Bourguignons, homme à tout faire du duc de Bedford, élu recteur de l’Université de Paris, il participe à la rédaction du traité de Troyes et soutient les revendications anglaises. En récompense, il est nommé évêque de Beauvais en 1420 et tente de rallier la population au parti anglais. Il ne réussit qu’à se faire expulser de la ville. Il passe en Angleterre et se met au service du cardinal de Winchester. Lorsque Jeanne d’Arc est faite prisonnière il est chargé par le roi d’Angleterre de la réclamer à Philippe le Bon. Il réclame le droit de juger la prisonnière, dont le procès s’ouvre le 9 janvier 1431. Après une parodie de justice, il la déclara hérétique et la livra au bûcher. Cauchon espèrait recevoir pour paiement de ses services le riche diocèse de Rouen, mais il fut seulement fait évêque de Lisieux, à la place de Zanon de Castiglione, par le pape Martin V le 13 février 1431 et confirmé par le pape Eugène IV, le 8 août 1432. Durant son épiscopat, il fit construire la chapelle Notre-dame de la cathédrale de Lisieux, qu’une tradition dit avoir été édifiée en repentir du jugement rendu contre Jeanne d’Arc. Il n’assista pas au désastre final des Anglais et mourut à Rouen le 18 octobre 1442, en son "hôtel de Lisieux », proche de Saint-Cande, 7 ans avant l’entrée triomphale de Charles VII. On transporta sa dépouille mortelle à Lisieux, où il fut inhumé. Ce fut l’occasion de cérémonies qui revêtirent quelque solennité. A Rouen, les chanoines et les chapelains de la cathédrale s’assemblèrent et se rendirent, en procession, à l’église Saint-Cande, voisine de la porte du Bac, d’où ils suivirent le convoi jusqu’à la Seine. Il fut excommunié par le pape Calixte III.