Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Mathieu Nicolas Poillevillain de Clémanges

Mathieu Nicolas Poillevillain de Clémanges

vendredi 10 août 2012, par ljallamion

Mathieu Nicolas Poillevillain de Clémanges (1363-1437)

Humaniste et théologien

Il est né en Champagne et effectue ses études à l’université de Navarre à Paris et en 1380 il est licencier es arts pour devenir plus tard maître des arts. Il étudie la théologie sous Gerson et Pierre d’Ailly, et en 1393 il est licencié en théologie. Il est nommé recteur de celle-ci, poste qu’il occupera jusqu’en 1395. L’église était alors agitée par le Schisme, et trois méthodes ont été proposées pour rétablir la paix, compromis, concession, et un conseil général.

De 1380 à 1394 l’université de Paris préconisa un conseil général. En 1394 une autre tendance se manifeste. Boniface IX et VII clément sont jugés responsable de la continuation du schisme, et leurs démissions décrétées afin d’obtenir la paix.

Clémanges, forcé de démissionner de l’université, se retrouve doyen de Saint-Clodoald en 1395 L’antipape Benoît XIII le pris comme secrétaire en 1397 ou il resta jusqu’en 1408. Puis il se retira au monastère Cartusien de Valfonds et plus tard à Fontain-du-Bose. Dans ces 2 retraites il écrit ses meilleurs traités, "eremi de De Fructu", "adversarum de rerum de De Fructu", "de De novis de festivitatibus des instituendis non", et le "theologico de De studio", dans le dernier travail il montre son aversion pour la méthode scolastique en philosophie. En 1412 il revient à Langres, et fut nommé archidiacre de Bayeux. Il participa au Conseil de Constance en 1414, et à celui de Chartres en 1421, où il défend les "libertés" de l’église gallicane. En 1425 il enseigne la rhétorique et théologie de nouveau à l’université de Navarre jusqu’à sa mort.