Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Jean Grainville-la-Teinturière dit Béthencourt

Jean Grainville-la-Teinturière dit Béthencourt

vendredi 10 août 2012, par ljallamion

Jean Grainville-la-Teinturière dit Béthencourt (1360-1422)

Gentilhomme, baron de St Martin le Gaillard. Son oncle Robert de Bracquemond avait servi Henri III de Castille et obtenu l’autorisation de conquérir les Canaries, visitées par Boccace en 1341 et le Normand Lancelot de Maloysel en 1393. Béthencourt racheta les droits de son oncle, acheta deux Canariens esclaves et parti retrouver son ami Gadifer de La Salle à La Rochelle en 1402. Les deux nefs partirent en mai, évitèrent les Anglais devant La Corogne, arrivèrent à Cadix. Béthencourt y fut accusé de piraterie. 27 hommes désertèrent. Les navires arrivèrent à Lancerotte. L’un des esclaves canariens permit de s’accorder avec le chef Guadarfia. Un fort fut construit, Bertin de Berneval en fut nommé gouverneur. Gadifer alla explorer Fort aventure. Béthencourt rentra à Cadix. En octobre 1402, Bertin de Berneval proposa au capitaine d’un navire espagnol de s’emparer des habitants de Lancerotte et de les vendre comme esclaves en Espagne. Bertin et le capitaine s’emparèrent traîtreusement de 22 Indigènes et pillèrent le fort avant de partir pour Cadix.

Cela commençait mal ! Béthencourt est enterré devant le maître-autel de l’église de Grainville. Son neveu Maciot vendra ses droits sur les Canaries à l’Espagne puis au Portugal, mourra à Madère où il y a de nos jours encore de nombreux Béthencourt.