Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Martin 1er d’Aragon dit le vieux

Martin 1er d’Aragon dit le vieux

vendredi 10 août 2012, par ljallamion

Martin 1er d’Aragon (1356-1410)

Duc de Monblanch-Roi d’Aragon de1396 à 1410-Roi de Sicile de 1380 à 1410

Dernier des Rois d’Aragon de la Maison de Barcelone qui ont régné en Aragon durant 273 ans. Second fils de Pierre IV le Cérémonieux, dont il a obtenu le royaume de Sicile. Il accède au trône d’Aragon, succédant à son frère Jean 1er.

Le 13 octobre 1397, Martin accorde des privilèges à Saragosse et le 13 avril 1399 il est couronné dans cette ville. Il lança 2 croisades en Afrique du Nord en 1398 et 1399. Le 26 septembre 1399, à sa demande, le Saint Calice fut transporté du monastère de Saint Jean de la Peña à la chapelle du Palais Royal de Saragosse.

Son règne est marqué par le schisme de l’Église. Allié du pape d’Avignon Benoît XIII, qui était parent de la reine, il a porté sa protection jusqu’au point d’intervenir militairement à Avignon, en 1403.

Martin 1er est mort à Barcelone le 31 mai 1410, sans descendance légitime. Il laissa seulement un fils bâtard, Frédéric. Il ne voulu pas désigner de successeur.

En 1412, se déclenche une guerre de succession dans la couronne d’Aragon. Les uns soutiennent Jacques II d’Aragon, comte d’Urgel, plus proche descendant du roi par les mâles, les autres le français Louis, duc d’Anjou, petit-fils par sa mère du roi Jean 1er d’Aragon, les autres enfin Henri III de Castille et son fils Jean. Ces derniers lèguent leurs droits à Ferdinand 1er d’Aragon. La question dynastique est réglée par une conférence tenue en Aragon, le compromis de Caspe, où l’influence du pape Benoît XIII, désireux de se constituer une clientèle politique, décide les conférenciers à choisir Ferdinand. Ce choix déclenche la révolte de Jacques d’Urgel, qui est vaincu et tué.