Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Conrad de Lahngau dit Conrad l’Ancien

Conrad de Lahngau dit Conrad l’Ancien

jeudi 5 septembre 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 9 octobre 2011).

Conrad de Lahngau dit Conrad l’Ancien (vers 845-906)

Duc de Thuringe en 892

La Francie orientale est le territoire en vert sur la carte.Fils de Udo de Neustrie, comte de Lahngau [1] en 886.

Il est le frère de Gebhard de Franconie. Il conserve le Lahngau lorsque sa mère meurt en 901, à Fritzlar [2].

Le 27 février 906, il meurt lors d’un combat à Fritzlar avec ses rivaux de la lignée des Babenberg [3] pour le duché de Franconie [4]. Son fils Conrad 1er de Germanie, sort vainqueur de ce combat et devient duc de Franconie. Il est couronné roi de Francie orientale [5] quelques années plus tard.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Histoire de l’Europe et de la Méditerranée/Conrad de Franconie l’Ancien

Notes

[1] Le Lahngau était un territoire médiéval comprenant la moyenne et inférieure vallée de la rivière Lahn dans les actuels land de Hesse et partiellement de Rhénanie-Palatinat.

[2] Fritzlar est une ville allemande du Land de Hesse au riche passé. Elle se situe au bord de la rivière Eder. Chef-lieu d’évêché et ville d’empire, elle joua un rôle important dans le Saint Empire au haut Moyen Âge, aussi bien au plan religieux avec l’abattage du chêne de Thor par Boniface de Mayence en 723, qu’avec l’élection d’Henri 1er lors de la diète de 919.

[3] La maison de Babenberg est une des maisons nobles d’origine franconienne qui a gouverné le margraviat d’Autriche (Ostarrichi), puis le duché d’Autriche de 976 jusqu’à l’extinction de lignée masculine en 1246.

[4] Le duché de Franconie, était un des duchés originels du Saint Empire, fondé au 10ème siècle. Il avait pour capitale Nuremberg et comprenait les évêchés de Bamberg, de Würtzbourg, d’Eichstätt, la maîtrise de l’Ordre teutonique à Bad Mergentheim, les États princiers de Brandebourg-Bayreuth, Brandebourg-Ansbach, Henneberg-Schleusingen, Henneberg-Rœmhild, Henneberg-Schmalkalden, Löwenstein-Werthheim, Hohenlohe-Waldenbourg, les villes impériales de Nuremberg, Rothenburg ob der Tauber, Bad Windsheim, Schweinfurt, Weissenburg, outre plusieurs comtés, entre autres celui de Hohenlohe.

[5] La Francie orientale est la partie orientale de l’empire carolingien partagé lors du traité de Verdun en 843. Elle échoit à Louis le Germanique. Ce royaume comprenait la part orientale de l’ancienne Austrasie, la Saxe, la Thuringe et la Bavière. Le royaume des Francs orientaux ne gardera que sous les Carolingiens le nom de Francie qui sera dès l’origine également utilisé pour désigner deux régions : l’une originellement peuplée de Francs, la Francie du Rhin ou Lotharingie (« Rheinfranken »), l’autre colonisée par eux, la Francie du Main, ou Franconie (« Mainfranken »).