Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Colla Uais ou Colla Óss

Colla Uais ou Colla Óss

vendredi 11 mars 2022, par ljallamion

Colla Uais ou Colla Óss

Ard ri Erenn légendaire d’Irlande de 322 à 326

Les ard rí étaient traditionnellement intronisés sur la colline de Tara. La Lia Fáil (photo) était supposée crier le nom du roi légitime lorsque celui-ci posait son pied sur elle.Bien que le nom de Colla Uais ne soit pas repris dans la liste du Baile Chuinn Chétchathaig [1] il figure dans toutes les listes médiévales d’Ard ri Erenn [2].

Fils de Eochaid Doimlén. Avec ses deux frères, Muiredach et Áed, ils sont connus comme les Trois Collas.

Les trois Collas complotèrent contre leur oncle l’Ard ri Erenn Fíachu Sraiptine bien qu’une prophétie ait annoncé que les descendants de coupables du crime de Fingal [3] ne régneraient jamais sur l’Irlande.

Mettant à profit l’absence de Muiredach Tirech dit Muiredach mac Fiachach le fils et héritier présomptif de Fiachu en campagne contre le royaume de Munster [4] les Trois Collas défont et tuent Fíachu Sraiptine lors de la Bataille de Dubchomar, dans la plaine de Brega et l’aîné des trois frères Colla Uais s’empare du trône d’Ard ri Erenn.

Il règne seulement pendant 4 ans jusqu’à ce que Muiredach Tirech ne le renverse, s’empare à son tour du trône et exile les trois frères avec une centaine de leur fidèles en Alba [5]. La légende précise en effet que leur mère, Ailech, était la fille d’Udaire, roi d’Alba .

Les Trois Collas décident de se mettre au service de leur grand-père maternel pour 3 ans. Après cela ils retournent en Irlande espérant que Muiredach les tue et prive ainsi ses propres descendants du trône. Mais Muiredach qui connaissait également la prophétie et dont ils avaient tué le propre père se contente de les prendre à son service.

Après plusieurs années, Muiredach décide que les Collas doivent avoir leur propre territoire et il les incite à conquérir l’Ulaid [6]. Avec une armée recrutée au Connacht [7], ils livrent 7 batailles en une semaine contre les armées d’Ulaid à Achaidh Leithdeircc, et tue Fergus Foga, roi d’Ulaid, lors du septième combat qui voit également la mort de Colla Menn.

Les deux vainqueurs brûlent Emain Macha [8], la capitale de l’Ulaid qui sera ensuite abandonnée et s’emparent d’une large partie du royaume de l’Ulster. L’état constitué par les Collas serait à l’origine du royaume médiéval d’ Airgíalla [9]

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Colla Uais »

Notes

[1] Le Baile Chuind Chétchathaig est la plus ancienne liste d’Ard rí Érenn (« Haut rois ») irlandais connue.

[2] Le Ard rí Érenn désigne, dans la mythologie celtique et l’histoire médiévale de l’Irlande, le souverain qui règne sur la totalité de l’île. Ard rí signifie « roi suprême » et « Érenn » provient de la déesse Ériu, véritable personnification du pays

[3] meurtre d’un roi

[4] Situé dans le sud-ouest de l’île, le Munster, est l’une des quatre provinces d’Irlande. Il comprend six comtés. Au début du Moyen Âge, la plus grande partie de la province actuelle faisait partie du Royaume de Munster, dirigé par Eóganachta, qui succeda aux Dáirine et Corcu Loígde à partir du 7ème siècle. Les trois couronnes du drapeau de Munster ressemblent à celles du drapeau de Dublin et du blason de sudédois, elles représentent les trois royaumes issus de la séparation de la province au 12ème siècle : Thomond (nord), Desmond (sud), et Ormond (est). Ces derniers royaumes furent eux-mêmes absorbés par renonciation et restitution dans le Pairage d’Irlande comme comtés. Ces noms n’existent plus qu’indirectement aujourd’hui, en particulier pour le comté de Thomond.

[5] Écosse

[6] Les Ulaid étaient un peuple du nord-est de l’Irlande primitive, qui donna son nom à la province moderne d’Ulster. La capitale des Ulaid était traditionnellement située à Navan Fort, près d’Armagh. À leur apogée, leur territoire s’étendait dans le sud jusqu’à la Boyne, et vers l’ouest jusqu’au comté de Leitrim. Au début de l’ère chrétienne, les Uí Néill du nord, une branche des Connachta repoussèrent les Ulaid dans l’est du comté de Down. Les Ulaid prirent alors les noms de Dál Fiatach et de Dál nAraidi.

[7] Connacht ou Connaught est une province de la République d’Irlande située à l’ouest sur la côte atlantique. La province comprend les cinq comtés de Galway, Leitrim, Mayo, Roscommon et Sligo. Après la première intervention des barons anglo-normands en Irlande Guillaume du Bourg reçoit vraisemblablement le titre de « seigneur de Connaught » mais il ne peut pas prendre possession de son domaine qui demeure entre les mains des Uí Conchobair jusqu’en 1224/1235. À cette date Richard Mor de Burgh se prévalant des droits de son père réclame l’investiture sur le Connacht. Il reçoit l’appui de son parent Hubert de Burgh qui est « Justicier d’Irlande » et qui l’autorise à effectuer une levée féodale parmi les barons normands pour conquérir le Connacht à partir de 1227. Après avoir vaincu Felim mac Cathal Crobderg Ua Conchobair roi de Connacht issu des Uí Conchobair qui ne conserve plus comme vassal du roi d’Angleterre que cinq cantons de son ancien royaume Richard de Burgh se proclama seigneur de Connaught en 1235.

[8] Eamhain Mhacha, dans la mythologie celtique irlandaise, est le nom de la résidence du roi d’Ulster Conchobar Mac Nessa. Il lui a été donné par la déesse Macha (plaine) des Tuatha Dé Danann, qui est un avatar de Morrigan.

[9] Le royaume d’Airgíalla ou Airgialla est le nom d’une fédération de royaume irlandais qui s’est formée vers le 7ème siècle. Leur implantion historique s’étend sur les provinces actuelles de Leinster et d’Ulster et correspondant aux modernes Comté de Louth, et Comté de Monaghan. Dans les anciens manuscrits, l’évêque du Diocèse de Clogher est nommé Évêque d’ Oirialla.