Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Abdullah ibn Omar ou Abd Allah ibn Umar

Abdullah ibn Omar ou Abd Allah ibn Umar

mardi 8 février 2022, par ljallamion

Abdullah ibn Omar ou Abd Allah ibn Umar (vers 610-693)

Compagnon du prophète de l’islam Mahomet

Son père est Umar Ibn al-Khattab, deuxième calife bien guidé. À l’âge de 10 ans, il se rend en compagnie de ses parents à Médine [1] où il apprend le Coran au fur et à mesure que la révélation arrive.

À 15 ans, il participe à la bataille la Tranchée [2]. Il a également participé à la bataille d’al-Qadisiyya [3].

Il meurt à l’âge de 84 ans à la Mecque [4] juste après les rituels du Hajj de l’année hégirienne 73, soit en 693 du calendrier grégorien.

D’après les Sunnans d’ Al-Tirmidhî , Othman l’a chargé des fonctions de qadi [5] au Yémen [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Abdullah ibn Omar/ Portail de l’islam/ Catégories : Sahaba

Notes

[1] Médine est une ville d’Arabie saoudite, capitale de la province de Médine, située dans le Hedjaz. C’est là que vint s’installer en 622 à l’hégire le prophète de l’islam, Mahomet, après qu’il eut, selon le Coran, reçu l’ordre de Dieu de quitter La Mecque, ville distante de plus de 430 km. C’est aussi là qu’il mourut et fut enterré en 632. La ville abrite son tombeau dans la Masjid An Nabawi (mosquée du Prophète) ainsi que les premiers califes Abou Bakr et Omar, les autres personnes importantes de l’islam restant au cimetière Al-Baqi.

[2] Bataille de la Tranchée. En 627, la bataille de la Tranchée est un des épisodes de la guerre entre le prophète Mahomet, exilé à Médine, et les habitants de La Mecque qui l’avaient contraint à l’exil en 622. Elle est aussi appelée bataille du Fossé, ou bataille des Coalisés, ce dernier nom se réfère à la sourate XXXIII intitulée Les Coalisés qui prophétise le déroulement et l’issue de la bataille. Elle fut très peu sanglante, la mêlée n’ayant pas eu lieu ; elle s’acheva par le retrait des troupes coalisées contre Mahomet, retrait obtenu par la ruse.

[3] La bataille d’al-Qadisiyya, ou Kadésiah, est une bataille qui eut lieu en 636 entre les Arabes musulmans et les Perses sassanides dans le cadre de la conquête musulmane de la Perse. Les années qui suivent la mort de Mahomet (juin 632) voient l’expansion arabe au Proche-Orient, notamment en Mésopotamie (l’actuel Irak). La conquête de la Mésopotamie se fait aux dépens de la dynastie perse des Sassanides, fondée en 226 apr. jc. En 634, les Perses ont réussi à repousser une première armée d’invasion.

[4] La Mecque est une ville de l’ouest de l’Arabie saoudite, non loin de la charnière séparant le Hedjaz de l’Asir, à 80 km de la mer Rouge, et capitale de la province de la Mecque. Lieu de naissance, selon la tradition islamique, du prophète de l’islam Mahomet à la fin du 6ème siècle, elle abrite la Kaaba au cœur de la mosquée Masjid Al-Haram (« La Mosquée sacrée ») et la tradition musulmane a lié sa fondation à Ibrahim (Abraham), ce qui en fait la ville sainte la plus sacrée de l’islam. L’accès est interdit aux personnes qui ne sont pas de confession musulmane ainsi qu’aux femmes seules, même musulmanes

[5] Magistrat musulman exerçant des fonctions civiles et religieuses.

[6] Le Yémen est l’un des plus anciens centres de civilisation du Moyen-Orient, dans l’antiquité le pays était un territoire du Royaume de Saba. Le royaume de Saba est un royaume habituellement situé en Arabie du sud, actuel Érythrée, Yémen et nord de Éthiopie. Ce royaume, évoqué par la Bible et le Coran, a bel et bien existé, mais il est difficile de séparer le mythe de l’histoire. Ses habitants s’appellent les sabéens. Les sources suggèrent une existence bien postérieure à la période biblique du règne de Salomon.