Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Dubh (roi d’Écosse) ou Dubh Duff ou Dub mac Maíl Coluim

Dubh (roi d’Écosse) ou Dubh Duff ou Dub mac Maíl Coluim

samedi 15 janvier 2022, par ljallamion

Dubh (roi d’Écosse) ou Dubh Duff ou Dub mac Maíl Coluim

Roi d’Écosse de 962 à 967

Fils de Malcolm 1er. Son frère probablement cadet est Kenneth II . Dubh succède à Indulf comme roi après la mort de ce dernier en 962. Il est remarquable que jusqu’à son règne, les deux lignées issues de la dynastie royale avaient coexisté de manière pacifique depuis le règne du grand-père de Dubh, Donald II.

En 965, cependant, la légitimité de Dubh, issu de la branche descendant de Constantin 1er est contestée par Culen , le fils d’Indulph de la branche descendant du roi Aed. Culen est défait par Dubh lors de la bataille de Duncrub* en Strathearn [1] et après une lutte sévère où Donnchad, l’Abbé laïc de Dunkeld [2] et Dubdon d’Atholl , le mormaer [3] d’Atholl [4], 2 partisans de Culen sont tués, Dubh remporte la bataille.

L’année suivante, Dubh est tué par les Hommes de Moray [5] à Forres, un événement qui apparemment coïncide avec une éclipse solaire du 20 juillet 966, et il a comme successeur Culen.

Cette défaite et cette mort sont sans doute liées aux probables avancées de son père, Malcolm 1er, dans la soumission du Moray.

Dubh laisse un fils le futur roi Kenneth III

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Alex Woolf From Pictland to Alba 789 1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 9780748612345)

Notes

[1] l’actuel Perthshire

[2] Dunkeld est une petite ville d’Écosse. À partir de 700, elle fut un centre monacal et rivalisa pendant une brève période avec Scone. On y construisit une majestueuse cathédrale gothique. Aujourd’hui, la petite ville de Dunkeld est concentrée autour du charmant enclos au bord de l’eau de sa cathédrale partiellement en ruine.

[3] Le titre de Mormaer désigne un souverain régional ou provincial dans le royaume des Scots médiéval. En théorie, bien que cela n’ait pas toujours été vrai dans la réalité, un Mormaer venait juste après le roi d’Écosse en termes de statut, et était supérieur au toisech. Un Mortuath ou Mormaerdom (« territoire du mormaer ») n’était pas simplement une seigneurie régionale, mais possédait également un rang officiel de comté.

[4] Le Mormaer du comte d’Atholl renvoie à l’autorité comtale médiévale sur la province d’Atholl (Ath Fodhla), dans les Highlands, actuellement dans le nord du Perthshire. Atholl est un comté particulier parce qu’on connaît un roi d’Atholl de la période Picte : Talorgan mac Drostan. Les deux seuls autres royaumes Pictes connus grâce à des sources contemporaines sont Fortriú et Circinn. Un document du début du 13ème siècle connu sous le nom : de Situ Albanie rapporte l’affirmation qu’Atholl était un ancien royaume picte. Au 11ème siècle, Crínán de Dunkeld aurait obtenu la fonction de mormaer. Les liens avec la royauté continuèrent avec Máel Muire d’Atholl, qui était le fils du roi Donnchad 1er, et le jeune frère de Máel Coluim III mac Donnchada.

[5] Le Moray est une région de lieutenance d’Écosse située à l’est des Highlands, basée sur l’ancien comté de Moray ou Morayshire. D’une superficie de 2237 km². Sa ville principale est Elgin.