Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

AElfwynn

mardi 23 novembre 2021, par ljallamion

AElfwynn (vers 888-après 919)

Carte du Royaume de MercieFille unique d’AEthelred II et d’AEthelflæd. Elle hérite du titre de Dame des Merciens [1] à la mort de sa mère en 918.

Le royaume de Mercie est revendiqué par son oncle maternel Édouard l’Ancien qui la dépose après quelques mois de règne et lui succède en 919. La Mercie est alors annexée au royaume du Wessex [2].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ælfwynn Portail des Anglo-Saxons/ Catégories : Personnalité féminine anglo-saxonne/ Monarque de Mercie

Notes

[1] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.

[2] Le Wessex est l’un des royaumes fondés par les Anglo-Saxons en Angleterre durant le Haut Moyen Âge. Il s’étend sur une partie du sud-ouest de la Grande-Bretagne, entre la Domnonée à l’ouest, la Mercie au nord et les royaumes de Kent, de Sussex et d’Essex à l’est. Au IXe siècle, le Wessex est le dernier royaume anglo-saxon à résister aux invasions vikings.