Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Pierre d’Amboise (1408-1473)

Pierre d’Amboise (1408-1473)

dimanche 12 septembre 2021, par ljallamion

Pierre d’Amboise (1408-1473)

Gouverneur de Touraine-Ambassadeur du roi Louis XI à Rome-Seigneur de Chaumont, Meillant, Sagonne, Les Rochettes, Asnières en Blésois, Saint-Vérain, Bussy, Preuilly, Les Bordes-Guénand, Moulins, Charenton

Fils de Hugues VII d’Amboise [1] tué à la bataille d’Azincourt [2] en 1415, et de Jeanne de Guénand. C’est l’un des compagnons d’armes de Jeanne d’Arc.

Conseiller et chambellan [3] de Charles VII. Le 21 mai 1434 il fait partie du Grand Conseil du roi [4] Charles VII.

Avec son cousin Louis d’Amboise, il combattit avec Jeanne d’Arc au siège d’Orléans en janvier 1429 [5].

Il participe à la "Praguerie" [6] sous le règne de Charles VII.

En 1465, il participe à la Ligue de Bien-Public [7] sous le règne de Louis XI. Il en fut même l’un des principaux acteurs. Louis XI, vainqueur de cette ligue en 1466, lui confisque en représailles, tous ses biens, et fait détruire le château de Chaumont-sur-Loire [8], sa principale forteresse.

Pierre d’Amboise est exclu par le roi des grâces accordées aux autres membres de la ligue. Il ne rentre en grâce auprès de Louis XI qu’en 1467. Le roi lui rend, alors, tous ses biens.

Il épouse le 23 août 1428 Anne de Bueil [9], Dame d’Aubijoux, fille de Jean IV de Bueil et de Marguerite Dauphine d’Auvergne, comtesse de Sancerre [10].

Pierre d’Amboise meurt le 28 juin 1473 dans son château de Meillant, à l’âge de 65 ans. Il est inhumé dans le couvent des religieuses de Sainte-Claire, à Bourges [11], qu’il avait fondé.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Pierre d’Amboise/ Portail du Moyen Âge tardif/ Catégories : Maison d’Amboise

Notes

[1] La maison d’Amboise est une des plus anciennes familles de la noblesse française dont la filiation suivie remonte au début du 12ème siècle. Elle tire son nom de la ville d’Amboise en Touraine, dont elle a possédé la seigneurie. Elle forma les branches de Thouars (éteinte en 1469 dans la maison de La Trémoille) et de Chaumont (éteinte en 1524), qui donna les rameaux de Bussy, (éteint le 12 mai 1627) et d’Aubijoux (éteint en 1656).

[2] La bataille d’Azincourt (Artois) se déroule le vendredi 25 octobre 1415 pendant la guerre de Cent Ans. Les troupes françaises, fortes de quelque 18 000 hommes, tentent de barrer la route à l’armée du roi d’Angleterre Henri V, forte d’environ 6 000 hommes et qui tente de regagner Calais, devenue anglaise depuis 1347, et donc par là même l’Angleterre.

[3] Un chambellan ou chambrier est un gentilhomme chargé du service de la chambre d’un monarque ou d’un prince, à la cour duquel il vit.

[4] Le Conseil du roi était un ensemble d’organes collégiaux, institutionnalisés et permanents chargés de préparer les décisions du roi de France et de le guider de leurs avis.

[5] Le siège d’Orléans est un épisode majeur de la guerre de Cent Ans. Les Anglais sont prêts à prendre Orléans, verrou sur la Loire protégeant le sud de la France, mais la ville est sauvée par Jeanne d’Arc, qui renverse le cours de la guerre.

[6] La Praguerie est une révolte menée par les grands vassaux de France contre les réformes militaires du roi Charles VII. Le dauphin, futur Louis XI, fait partie des révoltés. La fronde est nommée « praguerie » en allusion à la révolte des Hussites à Prague, au début du 15ème siècle. La révolte naquit du mécontentement diffus des grands seigneurs. L’un des événements précurseurs est le complot de Jean II d’Alençon, Jean IV d’Armagnac et Charles 1er de Bourbon. Celui-ci visait à éliminer 2 conseillers du roi, Charles du Maine et le connétable de Richemont. La conjuration est découverte et n’a pas de suite.

[7] La ligue du Bien public est une révolte de princes, menés par Charles, comte de Charolais et d’autres grands seigneurs, contre l’accroissement des pouvoirs du roi de France Louis XI. Elle s’étend de mars à octobre 1465.

[8] Le château de Chaumont-sur-Loire se trouve dans le Val de Loire, sur les bords de la Loire, entre Amboise et Blois, en France. Louis XI ordonne en 1465 de brûler et de raser Chaumont pour punir Pierre d’Amboise de s’être révolté contre le pouvoir royal lors de la « Ligue du Bien public ». Rentrée en grâce, la famille d’Amboise est autorisée à reconstruire le château.

[9] La famille de Bueil est une famille noble française originaire de Touraine. Au début du 15ème siècle elle hérite du Comté de Sancerre. Jean IV de Bueil, mort en 1415 à Azincourt, ayant épousé en 1404 l’héritière de Sancerre, Marguerite-Dauphine d’Auvergne. Le membre le plus connu de la Maison de Bueil est Jean V de Bueil, premier comte de Sancerre de la Maison de Bueil en 1451, qui participa aux côtés de Jeanne d’Arc à la levée du siège d’Orléans (1428-1429) et écrivit bien plus tard Le Jouvencel vers 1461-1466. La branche aînée se maintient pendant 6 générations à la tête du Comté de Sancerre.

[10] Sancerre est une commune française située dans le département du Cher. Sancerre se situe à la limite orientale du département du Cher et de la région Centre-Val de Loire, limitrophe du département de la Nièvre et de la région Bourgogne dont elle est séparée par la Loire. Le canal latéral à la Loire traverse le territoire communal.

[11] Bourges est une commune française, préfecture du département du Cher. Elle est aussi la capitale historique du Berry, province de l’Ancien Régime correspondant approximativement aux départements actuels de l’Indre et du Cher.