Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ithamar de Rochester

dimanche 8 août 2021, par ljallamion

Ithamar de Rochester

Premier évêque saxon de Rochester

Il fut consacré par Honorius de Cantorbéry et est qualifié par Bède comme étant : de la nation du Kent [1], mais non inférieur à ses prédécesseurs dans son apprentissage et la conduite de sa vie.

Après sa consécration en 644, il prit un nouveau nom, Ithamar, un des fils d’Aaron dans l’Ancien Testament [2]. Cette pratique de prendre un nouveau nom issu de l’Ancien Testament n’existait pas dans la tradition grégorienne de l’Église romaine, mais était courante dans l’Église celtique.

Il consacra Deusdedit premier archevêque anglo-saxon de Cantorbéry [3] le 26 mars 655.

Il mourut entre le 26 mars 655 et 664, probablement vers 656, à Rochester [4]. Après sa mort, il fut canonisé et obtint un sanctuaire à la cathédrale de Rochester [5].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ithamar (bishop) »

Notes

[1] Le Kent est un royaume anglo-saxon fondé au 5ème siècle par les Jutes dans le sud-est de l’Angleterre. Il correspond approximativement au territoire occupé par le peuple celtique des Cantiaci avant la conquête romaine, et à l’actuel comté de Kent. C’est le premier royaume anglo-saxon converti au christianisme, et il atteint son apogée au début du 7ème siècle sous le roi Æthelberht.

[2] L’Ancien Testament, aussi appelé Premier Testament ou Bible hébraïque (Tanakh), est, dans le christianisme, la partie de la Bible antérieure à Jésus-Christ. Pour les chrétiens, il forme la première partie de la Bible, la seconde partie étant le Nouveau Testament.

[3] L’archevêque de Cantorbéry est, après le Gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre (c’est-à-dire le monarque du Royaume-Uni), le chef de l’Église d’Angleterre et de la Communion anglicane.

[4] L’évêque de Rochester est à la tête du diocèse anglican de Rochester, dans la province de Cantorbéry. Le diocèse couvre l’ouest du comté de Kent. Le siège épiscopal est dans la ville de Rochester, à la cathédrale fondée en 604. À la fin du 17ème siècle et pendant le 18ème siècle, il était courant que l’évêque de Rochester soit également nommé doyen de l’abbaye de Westminster.

[5] La cathédrale de Rochester, ou l’église cathédrale du Christ et la Vierge Marie, est un édifice normand situé à Rochester, dans le comté du Kent au Royaume-Uni. Le premier évêque, Juste (futur archevêque de Canterbury), a reçu l’autorisation par le roi Æthelbert de Kent de créer une église dédiée à saint André l’Apôtre à Rochester. La cathédrale a été desservie par un collège de prêtres séculiers et a été dotée en terres près de la ville appelées « Priestfields ». Gondulf du Bec évêque de Rochester reconstruira la cathédrale