Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Castule de Rome ou saint Castule

Castule de Rome ou saint Castule

mardi 3 août 2021, par ljallamion

Castule de Rome ou saint Castule

Chrétien de l’Empire romain, vivant sous le règne de Dioclétien, à la fin du 3ème siècle. Il est l’époux de sainte Irène.

Selon une “Passio”, Castule est officier [1] du palais de l’empereur romain Dioclétien. Époux de sainte Irène, il est lié à saint Sébastien qu’il présente à la cour.

Après s’être converti au christianisme, il assiste les chrétiens emprisonnés, en particulier les martyrs Marc et Marcellianus . Avec Tiburce, il amène à la conversion au christianisme des hommes et des femmes qu’il présente au pape Caïus qui leur administre le baptême.

Ils sont trahis par un apostat [2], Torquatus, qui les dénonce au préfet de la ville [3] Fabianus.

Castule est martyrisé, enterré dans une fosse et enseveli vivant sous la terre qu’on a jeté sur lui.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Heiliger Kastulus »

Notes

[1] chambellan ou trésorier

[2] L’apostasie est l’attitude d’une personne, appelée apostat, qui renonce publiquement à une doctrine, une croyance ou une religion.

[3] Le préfet de Rome ou préfet de la Ville est une magistrature romaine non collégiale et non élective, chargée de gouverner la ville. Si les historiens romains mentionnent durant la monarchie romaine et la République archaïque une délégation temporaire et épisodique pour défendre la ville en l’absence des titulaires du pouvoir, la préfecture de Rome n’est une magistrature réelle que sous l’Empire.