Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Henri IV de Brabant

jeudi 1er juillet 2021, par ljallamion

Henri IV de Brabant (vers 1251-après 1272)

Duc de Brabant de 1261 à 1267

Fils d’Henri III, duc de Brabant [1], et d’Adélaïde de Bourgogne.

Il succéda à son père à l’âge de 10 ans sous la tutelle de sa mère. Cette régence lui fut disputée par son oncle Henri 1er , landgrave de Hesse [2] et par un cousin, Henri de Louvain [3], seigneur de Gaesbeek [4]. Les abus de la duchesse Alix causèrent des troubles à Louvain.

Henri, chétif et de faible intelligence, renonça un peu plus tard au duché, en faveur de son frère Jean Ier de Brabant , et devint novice à l’abbaye de Saint-Bénigne à Dijon en Bourgogne [5]. Il prononça ses vœux le 1er octobre 1269, dans l’ordre de Saint-Augustin [6]. Un acte le signale encore en vie le 28 avril 1272, et l’on ignore la date de sa mort.

Il a été fiancé en 1257 à Marguerite de France fille de Saint-Louis puis annulé quelques années plus tard à cause de son dérangement mental.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Henri IV de Brabant/ Portail de la Belgique/ Duc de Brabant

Notes

[1] Le Brabant est une région géographique à cheval sur la Belgique et les Pays-Bas. Il couvre une surface de 11 308 km². Le titre de duc de Brabant a été créé lorsque l’empereur Frédéric Barberousse éleva en 1183/1184 le landgraviat de Brabant en duché en faveur de Henri 1er de Brabant. En 1190, Henri 1er succède à son père Godefroid III de Louvain comme duc de Basse-Lotharingie (Lothier), mais sans autorité territoriale ou judiciaire en dehors de ses propres comtés. À partir de 1288, les ducs de Brabant deviennent aussi ducs de Limbourg.

[2] Le landgraviat de Hesse est un ancien État du Saint-Empire romain. Il a été gouverné par les souverains de la maison de Hesse ayant pour résidence les châteaux de Marbourg et de Gudensberg puis, à partir de 1277, la ville de Cassel.

[3] Louvain est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande, chef-lieu de la province du Brabant flamand et chef-lieu de l’arrondissement qui porte son nom. Elle est arrosée par la Dyle, affluent du Rupel. Louvain devint le centre de commerce le plus important du duché entre le 11ème et le 14ème siècle.

[4] Le domaine de la forteresse de Gaesbeek ou Gaasbeek se trouve au cœur du Pajottenland, à proximité de Bruxelles. Un premier château fut édifié vers 1240 pour protéger Bruxelles et le duché de Brabant qui se sentaient menacés par le comté de Hainaut et le comté de Flandre. Ce sont pourtant les Bruxellois qui détruisirent le château en 1388, en représailles à l’assassinat d’Éverard t’Serclaes, par les hommes de main de Sweder d’Abcoude.

[5] L’abbaye Saint-Bénigne de Dijon est une ancienne abbaye de moines bénédictins du 9ème siècle avec pour abbatiale la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon)au centre de Dijon en Côte-d’Or en Bourgogne. Elle est dédiée à saint Bénigne de Dijon. Charles le Chauve, fait dresser l’état des domaines dijonnais de l’abbaye et signe le 21 juillet 869 l’ordre de restauration de l’abbaye. En 871 l’évêque de Langres Isaac fonde l’abbaye qu’il fait régir par la règle de saint Benoît et fait restaurer la basilique.

[6] L’ordre de Saint-Augustin dont l’ancien nom était ermites de Saint-Augustin forment un ordre mendiant de droit pontifical, qui se réfère à la règle de saint Augustin depuis sa fondation au 13ème siècle. La naissance de l’ordre de Saint-Augustin remonte à 1243 lorsque quatre ermites (Étienne de Cataste, Hugo de Corbaria, Gui de Rosia et Pierre de Lupocavo) représentant des groupes d’anachorètes situés dans la Tuscie, dans le Latium et les environs de l’Ombrie demandent audience au pape Innocent IV pour obtenir une règle commune et un prieur général dans le but d’unifier les communautés.