Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Erlend II Thorfinnsson ou Erlend Thorfinnsson

Erlend II Thorfinnsson ou Erlend Thorfinnsson

dimanche 27 juin 2021, par ljallamion

Erlend II Thorfinnsson ou Erlend Thorfinnsson (mort vers 1099)

Co-comte des Orcades entre 1065 et 1098

Carte des Orcades.Fils cadet du Jarl [1] Thorfinn Sigurdsson ou Thorfinn le Puissant à la mort duquel il hérite conjointement des Orcades [2] avec son frère aîné Paul Thorfinnsson . Il semble que les deux frères aient porté comme héritiers le titre de comte de Caithness [3] dès 1057.

Dans ce nouveau partage des îles en deux c’est la part antérieurement dévolue à Einar Sigurdsson qui disparaît : L’est de Mainland [4] et Shapinsay [5] sont associés aux îles du nord pour former la moitié qui revient à Erlend Thorfinnsson puis à ses héritiers.

Peu après la mort de leur père le roi Harald III de Norvège vient aux Orcades afin de lever des troupes complémentaires destinées à renforcer son armée en vue de l’invasion de l’Angleterre. Les deux Jarls participent à l’expédition. Après la défaite et la mort d’Harald III en septembre 1066 lors de la Bataille de Stamford Bridge [6] les deux frères qui avaient survécu au désastre rentrent aux Orcades avec Olaf le futur Olaf III de Norvège le fils du roi.

Les deux co souverains règnent ensuite en bonne intelligence jusque vers 1090 lorsque les ambitions de leurs fils et héritiers particulièrement Haakon Paulsson vient troubler leur accord. Ce dernier est banni en 1093 et il doit s’exiler en Norvège et en Suède au cours des années suivantes.

Il semble qu’il soit à l’origine de l’initiative du roi Magnus III de Norvège de se rendre aux Orcades au printemps 1098 afin de créer un apanage pour son fils le jeune Sigurd le futur Sigurd Ier de Norvège .

Les deux Jarls sont déposés et envoyés en captivité en Norvège où Erlend meurt peu après son arrivée à Nidaros [7].

Erlend II avait épousé Thora Sumarlidadottir fille de l’islandais Sumarlidi Ospaksson

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Jean Renaud, La Saga des Orcadiens, tr. par Jean Renaud, éd. Aubier, Paris, 1990 (ISBN 2-7007-1642-6).

Notes

[1] Le jarl est en langue scandinave l’équivalent de comte

[2] Les Orcades, sont un archipel situé au nord de l’Écosse à 16 km de la côte de Caithness. Cet archipel compte 67 îles légèrement vallonnées, dont 16 seulement sont habitées.

[3] Caithness est un ancien comté et une région de lieutenance dans les Highlands du nord de l’Écosse, dont la capitale était la ville de Wick.

[4] Mainland est une île du Royaume-Uni située en Écosse. C’est l’île principale des Orcades, situées au nord de l’Écosse. Mainland est à la fois la plus grande île par sa taille, mais aussi par sa population, 75 % des habitants de l’archipel habitent sur cette île, principalement dans les villes de Kirkwall et Stromness.

[5] Shapinsay est une île du Royaume-Uni située en Écosse dans l’archipel des Orcades. Avec une superficie de 29,48 km², Shapinsay est la 8ème plus grande île des Orcades. Elle est située au nord-est de Maniland, principale île de l’archipel. Le point culminant n’est qu’à 64 mètres d’altitude. La côte Est est composée de falaises basses et possède plusieurs grottes sous-marines, y compris le pittoresque Geo of Ork à la pointe extrême nord.

[6] La bataille de Stamford Bridge se déroule le 25 septembre 1066 près du village de Stamford Bridge, dans le Yorkshire. Elle oppose l’armée anglaise menée par Harold Godwinson aux forces du roi de Norvège Harald Hardrada, qui cherche à s’emparer du trône d’Angleterre avec l’aide de Tostig, le frère exilé de Harold. Ce dernier sort vainqueur de l’affrontement, durant lequel Harald et Tostig trouvent la mort. Cette bataille contribue indirectement à la conquête normande de l’Angleterre. En apprenant le débarquement de Guillaume de Normandie dans le Sussex, Harold doit ramener ses troupes diminuées vers le sud à marche forcée. Il est à son tour vaincu et tué le 14 octobre à Hastings.

[7] Trondheim autrefois Nidaros, est une ville norvégienne située dans le comté du Sør-Trøndelag, dont elle constitue le centre administratif. La ville est fondée par le roi viking Olaf Tryggvason en 997 et baptisée du nom Nidaros. Le site est choisi en raison de ses conditions favorables, tant pour l’installation d’un port que pour la défense du site. Renommée Trondheim à la fin du Moyen Âge, la ville est le siège de l’archevêché de Nidaros depuis 1152.