Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Consort Qi dite Lady Qi

mardi 15 juin 2021, par ljallamion

Consort Qi dite Lady Qi (224-194 av. jc)

Épouse de l’empereur Gaozu fondateur de la dynastie des Han

Qi est née à Dingtao [1], Shandong [2]. Elle a donné à l’empereur Gaozu un fils, Liu Ruyi , qui a ensuite été installé en tant que prince de Zhao [3].

Gaozu a estimé que le prince héritier Liu Ying son deuxième fils était un héritier impropre à son trône. Il a tenté à plusieurs reprises, sans succès, de remplacer Liu Ying par Liu Ruyi, car l’impératrice Lü Zhi, la mère de Liu Ying, s’était opposée à son désir.

À cause de cela, Lü Zhi haïssait profondément Qi. Néanmoins, Gaozu a ordonné à Liu Ruyi de se rendre dans sa principauté de Zhao sur son lit de mort. Qi n’a pas accompagné Liu Ruyi.

Lü Zhi, maintenant déclarée impératrice douairière, lorsque son fils Liu Ying a accédé au trône en tant qu’empereur Hui après la mort de Gaozu, a entamé un complot contre Qi et Liu Ruyi.

Elle a d’abord fait arrêter Qi et l’a traitée comme un condamné habillé en tenue de prison, rasé de la tête et en bonnet. Elle a ensuite convoqué Liu Ruyi à Chang’an [4], la capitale, dans une tentative à laquelle le chef de cabinet de Liu Ruyi avait résisté au début, Zhou Chang, qu’elle respectait parce qu’il était l’un des fonctionnaires qui insistait pour que Liu Ying soit l’héritier légitime.

Au lieu d’agir directement contre Zhou Chang et Liu Ruyi, Lü Zhi a contourné Zhou en le convoquant d’abord à Chang’an, puis en appelant Liu Ruyi. Elle a ensuite consommé son complot pour mettre à mort Qi et Liu Ruyi, documenté dans le volume 9 du texte historique Records of the Grand Historian [5].

Qi et son fils sont morts la première année du règne de l’empereur Hui.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Consort Qi Traduit par mes soins

Notes

[1] Le district de Dingtao est un district sous la juridiction de Heze dans la province du Shandong, en Chine. L’ épouse de l’ empereur Gaozu de Han, Qi, était originaire de cette région.

[2] Le Shandong est une province de l’est de la Chine, sur la mer Jaune et la mer de Bohai.Le Shandong est une province de l’est de la Chine, sur la mer Jaune et la mer de Bohai.

[3] capitale de l’actuel Handan, Hebei

[4] Autrefois nommé Hao ou Zongzhou, pendant la dynastie Zhou, elle fut la capitale de la Chine pour la période des Zhou occidentaux. Suite à la folie du roi Zhou Youwang, la ville fut incendiée et pillée par les barbares Rong. Xi’an est l’extrémité est de la route de la soie considérée comme ayant été « ouverte » par le général chinois Zhang Qian au 2ème siècle av. jc. C’était l’une des Quatre Grandes Capitales Anciennes car ce fut la capitale de la Dynastie Qin, des Han, alors connue sous le nom de Chang’an

[5] Les Archives du Grand Historien, également connu sous son nom chinois Shiji, est une histoire monumentale de la Chine ancienne et du monde terminée vers 94 av. jc par le fonctionnaire de la dynastie des Han occidentaux Sima Qian après avoir été lancée par son père, Sima Tan, Grand Astrologue à la cour impériale. L’ouvrage couvre le monde tel qu’il était alors connu par les Chinois et une période de 2 500 ans allant de l’âge du légendaire empereur jaune au règne de l’ empereur Wu de Han à l’époque de l’auteur.