Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Patrick (comte d’Atholl) ou Patrick de Galloway

Patrick (comte d’Atholl) ou Patrick de Galloway

mercredi 2 juin 2021, par ljallamion

Patrick (comte d’Atholl) ou Patrick de Galloway (vers 1222-1242)

5ème comte d’Atholl de 1231 à 1242

Carte des principales seigneuries d'Écosse vers 1230Fils de Thomas de Galloway, 4ème comte d’Atholl [1] et d’Isabelle fille aînée de Henri d’Atholl , 3ème comte d’Atholl

La carrière du jeune comte qui est mineur en 1231 à la mort de son père est brève. En mai ou juin 1242 alors qu’il vient d’entrer en possession de ses domaines qui étaient administrés par Alan Durward il est tué le jour d’un tournoi et son corps est retrouvé dans son logement incendié à Haddington [2].

Aucune explication satisfaisante à ce meurtre n’a été avancée mais la parentèle de Patrick, la famille Comyn [3] accuse John Bisset et son oncle, Walter Bisset d’Aboyne, époux d’Ada une tante paternelle de Patrick. Alors que les Comyns affirment que la cause du meurtre était liée au contrôle des terres paternelles de Patrick en Galloway [4], les domaines d’Ulster [5] semblent en avoir été le motif et leurs accusations paraissent liées à une rivalité territoriale en Écosse avec les Bisset.

Malgré sa condamnation du crime Walter Bisset qui recevait ce jour là le roi et la nouvelle reine Marie de Coucy est attaqué par le comte de Buchan [6] William Comyn et John Comyn le neveu du comte de Menteith [7] pille les domaines des Bisset dans le Great Glenn et le Strathdee et Walter Bisset est contraint de se réfugier dans sa forteresse d’Aboyne

Cette accusation a laissé perplexes beaucoup de contemporains, dont le roi Alexandre II d’Écosse lui-même qui était réticent à agir contre les pseudo coupables, jusqu’à ce qu’il soit contraint par le comte de Buchan et Patrick II de Dunbar [8] qui était le gardien du jeune comte d’Atholl, de bannir du royaume Walter Bisset le 26 novembre 1242.

Le comté d’Atholl passe à la tante maternelle de Patrick, Forueleth d’Atholl et à son époux David Hastings issu d’une famille Scoto-normande [9] implantée en Angus [10] sous le règne de Guillaume 1er

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Michael Brown The Wars of Scotland 1214 1371’ The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press (2004) (ISBN 0-7486-1238-6).

Notes

[1] Le Mormaer du comte d’Atholl renvoie à l’autorité comtale médiévale sur la province d’Atholl (Ath Fodhla), dans les Highlands, actuellement dans le nord du Perthshire. Atholl est un comté particulier parce qu’on connaît un roi d’Atholl de la période Picte : Talorgan mac Drostan. Les deux seuls autres royaumes Pictes connus grâce à des sources contemporaines sont Fortriú et Circinn. Un document du début du 13ème siècle connu sous le nom : de Situ Albanie rapporte l’affirmation qu’Atholl était un ancien royaume picte. Au 11ème siècle, Crínán de Dunkeld aurait obtenu la fonction de mormaer. Les liens avec la royauté continuèrent avec Máel Muire d’Atholl, qui était le fils du roi Donnchad 1er, et le jeune frère de Máel Coluim III mac Donnchada.

[2] Haddington est une ville d’Écosse et ancienne ville royale, capitale administrative du council area et de la région de lieutenance de l’East Lothian, fondée sous le règne de David 1er d’Écosse (1124-1153) et située à environ 30 km au sud-est d’Édimbourg.

[3] une famille noble écossaise d’origine normande

[4] Sous royaume de l’Ecosse, le Galloway désigne aujourd’hui l’ancien comté de Wigtownshire (délimité par la côte à l’ouest, les collines de Galloway au nord, et le fleuve Cree à l’est) et la Stewartry of Kirkcudbright (qui s’étend du Nith au Cree, et est limité également par les collines de Galloway au Nord) dans le sud-ouest de l’Écosse, mais dont la taille a beaucoup varié au cours de l’Histoire.

[5] L’Ulster est l’une des quatre provinces historiques de l’île d’Irlande. La principale ville de la province d’Ulster est Belfast.

[6] Comte de Buchan est un titre dans la pairie d’Écosse. Le titre de comte de Buchan fait suite à celui de mormaer de Buchan, qui était donné au seigneur de la province médiévale de Buchan. Ce titre, ainsi que celui de comte de Mar, est lié à une ancienne province picte. Ces deux provinces appartiennent de nos jours à l’Aberdeenshire.

[7] Le titre de comte de Meinteith, dans la pairie d’Écosse, est issu du domaine du mormaer médiéval de Menteith et est inclus dans l’une des sept provinces traditionnelles pictes celle « Stradeern et Mended » créée par un fils du mythique roi des picte Cruithne mac Cinge. Cette région était considérée comme le centre du royaume picte de Fortriú jusqu’à ce que cette identification soit récemment remise en cause.

[8] Comte de Dunbar ou comte de Lothian à l’origine, puis comte de March, est un titre de noblesse écossaise dont le titulaire possédait un comté au sud-est du royaume entre le 12ème et le 15ème siècle. Le titre a également été un titre dans la pairie d’Écosse.

[9] Le terme scoto-normand (également scotto-normand, franco-écossais ou franco-gaélique) s’emploie pour décrire les personnes, les familles, les établissements et les artefacts archéologiques d’origine normande, anglo-normande, française, voire flamande, qui en sont venus à être associés à l’Écosse du Moyen Âge. On décrit souvent comme scoto-normands les rois d’Écosse de la période située entre le règne de Dabíd mac Maíl Choluim et la maison de Stuart.

[10] L’Angus est une région de lieutenance de l’est de l’Écosse située entre Dundee et Aberdeen sur la côte de la mer du Nord. L’Angus a pour origine l’antique royaume Picte de Circhenn ou Cirig fondé par le mythique roi picte éponyme Cirig ou Circin. La région est également associée avec le roi Uurdech ou Feradach Uclea dont la fille Mongfind est réputée être épouse de l’Eóganachta de Munster Conall Corc mac Lugaid et mère de Lughid et de Cairpre Cruithechan (le petit Picte) ce dernier étant l’ancêtre des Eóganachta de Magh Geirginn.