Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Antonio Maria Bononcini

vendredi 14 mai 2021, par ljallamion

Antonio Maria Bononcini (1677-1726)

Violoncelliste et compositeur italien

Fils de Giovanni Maria Bononcini, il fit carrière dans l’ombre de son frère, Giovanni Battista Bononcini, pendant de nombreuses années.

On le rencontre à Vienne [1] et à Berlin [2] où il écrit des opéras et des oratorios.

En 1716, il revient à Modène [3], sa ville natale, pour s’occuper d’abord du théâtre puis de la chapelle du duc d’Este [4] en 1721.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Antonio Maria Bononcini Portail de la musique classique/ Catégories : Compositeur italien du XVIIIe siècle/ Compositeur italien de la période baroque/ Compositeur italien d’opéra/ Compositeur italien d’oratorio/ Musicien italien/ Violoncelliste italien

Notes

[1] Vienne est la capitale et la plus grande ville de l’Autriche ; elle est aussi l’un des neuf Länder du pays. La ville est située dans l’est du pays et traversée par le Danube (Donau). Capitale du duché puis archiduché d’Autriche, elle fut de fait celle du monde germanique durant le règne de la maison de Habsbourg

[2] Berlin est la capitale et la plus grande ville d’Allemagne. Institutionnellement, c’est une ville-État nommée Land de Berlin. Fondée au 13ème siècle, Berlin a été successivement capitale de l’électorat du Brandebourg de 1247 à 1701, du royaume de Prusse de 1701 à 1871, de l’Empire allemand de 1871 à 1918, de la République de Weimar de 1919 à 1933 et du Troisième Reich de 1933 à 1945. Après 1945 et jusqu’à la chute du mur de Berlin en 1989, la ville est partagée en quatre secteurs d’occupation.

[3] Modène est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom située en Emilie Romagne. La ville se situe sur la Via Emilia, route romaine qui relie Piacenza jusqu’à Rimini sur la côte Adriatique. Au cœur de la vallée du Pô, la ville est entourée de deux rivières, la Secchia et le Panaro qui sont deux affluents du Pô, le plus important fleuve du territoire italien. La ville s’élève à 34 mètres d’altitude au-dessus du niveau de la mer, dans une zone complètement plate. Au sud de la province de Modène se trouve le parc régional de l’Appennino modenese, au cœur de la chaîne de montagne des Appennini.

[4] La maison d’Este désigne une famille qui tire son nom de la petite commune de la province de Padoue qu’elle a tenue en fief entre 1056 et 1239. Seigneurs de Ferrare de 1208 à 1598, cité vassale du Saint-Siège, ils étendent progressivement leurs possessions à Modène, Reggio d’Émilie, Fanano, Garfagnana, Carpi, Correggio, Mirandola, Novellara, Massa et Carrara, qu’ils perdent en 1796 et retrouvent en 1814 par leur branche Habsbourg, avec Guastalla jusqu’en 1859.