Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Yéghichê ou Élisée

Yéghichê ou Élisée

mercredi 10 mars 2021, par ljallamion

Yéghichê ou Élisée (entre 410/415-470/475)

Historien arménien

Sa vie est relativement peu connue. Il est principalement connu en tant qu’auteur de “l’Histoire de Vardan et de la guerre arménienne”.

L’un des plus jeunes traducteurs arménien est disciple de Mesrop Machtots, Élisée, après ses études élémentaires au cours desquelles il étudie l’arménien, le grec, le persan et le syriaque, est envoyé parfaire son éducation à Alexandrie [1], à l’école de Cyrille d’Alexandrie.

Il rentre en Arménie en 441/442, après avoir visité Rome, Athènes [2] et Constantinople [3], et entre au service de Vardan II Mamikonian en tant que secrétaire personnel, jusqu’à la bataille d’Avarayr [4] en 451. Il devient alors vardapet [5] et vit en ermite [6] jusqu’à la fin de sa vie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Yéghichê, « Histoire de Vartan et de la guerre des Arméniens » (consulté le 11 mai 2012)

Notes

[1] Alexandrie est une ville en Égypte. Elle fut fondée par Alexandre le Grand en -331 av. jc. Dans l’Antiquité, elle a été la capitale du pays, un grand centre de commerce (port d’Égypte) et un des plus grands foyers culturels hellénistiques de la mer Méditerranée centré sur la fameuse bibliothèque, qui fonda sa notoriété. La ville d’Alexandrie est située à l’ouest du delta du Nil, entre le lac Maréotis et l’île de Pharos. Cette dernière était rattachée à la création de la ville par l’Heptastade, sorte de digue servant aussi d’aqueduc, qui a permis non seulement l’extension de la ville mais aussi la création de deux ports maritimes.

[2] Athènes est l’une des plus anciennes villes au monde, avec une présence humaine attestée dès le Néolithique. Fondée vers 800 av. jc autour de la colline de l’Acropole, la cité domine la Grèce au cours du 1er millénaire av. jc. Elle connaît son âge d’or au 5ème siècle av. jc, sous la domination du stratège Périclès. Intégrée au royaume de Macédoine, puis à l’Empire byzantin, Athènes est conquise par l’Empire ottoman en 1456 et reste sous sa domination jusqu’en 1822.

[3] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.

[4] La bataille d’Avarayr ou d’Avaraïr, aussi connue sous le nom de bataille de Vartanantz, est une des grandes batailles de l’histoire de l’Arménie. Elle oppose le 26 mai 451 les rebelles arméniens menés par Vardan Mamikonian et leurs suzerains sassanides. Bien que les Perses soient victorieux, les Arméniens réussissent à assurer leur indépendance religieuse.

[5] docteur

[6] L’ermite ou l’anachorète est une personne (le plus souvent un moine) qui a fait le choix d’une vie spirituelle dans la solitude et le recueillement. Les ermites étaient à l’origine appelés anachorètes, l’anachorétisme (ou érémitisme) étant l’opposé du cénobitisme. L’ermite partage le plus souvent sa vie entre la prière, la méditation, l’ascèse et le travail. Dans l’isolement volontaire, il est à la recherche ou à l’écoute de vérités supérieures ou de principes essentiels.