Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Norbert van Bloemen

lundi 1er mars 2021, par ljallamion

Norbert van Bloemen (1670-1746)

Peintre et dessinateur flamand

Il travaillait principalement en Italie et en République néerlandaise. Il est connu pour ses paysages italianisants et ses scènes de genre. Il a également peint des portraits et des peintures d’histoire.

Né à Anvers, frère cadet de Pieter et Jan Frans. Ces deux frères aînés étaient des peintres qui poursuivront une carrière réussie en Italie et à Anvers [1]. Norbert fut formé par son frère aîné Pieter, mais peut aussi avoir eu d’autres professeurs lorsque Pieter quitte Anvers pour Lyon en 1674.

En 1690, Norbert a rejoint ses deux frères à Rome. Il est devenu membre des Bentvueghels [2].

En 1724, Norbert avait quitté Rome où seul son frère Jan Frans restait depuis que Pieter était rentré dans son Anvers natal en 1694. Norbert est peut-être retourné à Anvers mais ne s’est pas installé dans son pays d’origine peut-être en raison d’un manque de succès commercial. Il est ensuite allé vivre et travailler à Amsterdam [3] ou il resta jusqu’à sa mort.

Il était l’un des professeurs de Cornelis Ploos van Amstel à Amsterdam.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Norbert van Bloemen/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Anvers est une ville belge dans la Région flamande, chef-lieu de la province d’Anvers et de l’arrondissement administratif du même nom, située au cœur de la Dorsale européenne. Sa véritable expansion ne remonterait selon l’historiographie classique qu’aux alentours de l’an 900, lorsque les habitants agrandissent le légendaire Aanwerp, terrain surélevé de la primitive jetée qui donne son nom à Anvers. En 970, une fois l’ordre ottonien imposé, Anvers n’est encore qu’un poste frontière de l’Empire germanique, on y construit des fortifications en bois, remplacées plus tard au 12ème siècle par un château fort en pierre (le Steen). L’extension de la ville se poursuit d’abord vers le sud, comme le prouve l’installation de l’ordre des Prémontrés, attiré par les milieux urbanisé ou péri-urbanisé avec la construction suite à des dons seigneuriaux, sous l’égide de saint Norbert, de l’abbaye Saint-Michel. Par la suite, les chanoines de la petite église se déplacent vers le nord et fondent une nouvelle paroisse, avec au centre l’église Notre-Dame, ancêtre de la cathédrale actuelle. Dans les décennies qui suivent, la ville continue à se développer en vagues concentriques créant une succession de remparts que l’on devine encore dans sa topographie.

[2] une association d’artistes principalement néerlandais et flamands actifs à Rome

[3] Amsterdam est la capitale des Pays-Bas, bien que le gouvernement ainsi que la plupart des institutions nationales siègent à La Haye. Petit village de pêcheurs au 12ème siècle, la ville connaît une très forte croissance au Moyen Âge au point de devenir l’un des principaux ports du monde durant le siècle d’or néerlandais. Le quartier de De Wallen est la partie la plus ancienne de la ville, qui se développe autour d’un réseau concentrique de canaux semi-circulaires reliés par des canaux perpendiculaires, formant une « toile d’araignée ». Au centre de la vieille ville se trouve, sur la place du Dam, le palais royal d’Amsterdam, construit au 17ème siècle, symbole de l’importance de la ville. Guillaume 1er en fait sa résidence en 1815.