Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Jacques de Beaumont (chambellan)

Jacques de Beaumont (chambellan)

vendredi 26 février 2021, par ljallamion

Jacques de Beaumont (chambellan) (vers 1420-1492)

Seigneur de Bressuire et de La Haye-Chambellan du roi Louis XI-Sénéchal du Poitou

Fils de André de Beaumont-Bressuire [1] et de Jeanne de Torsay. Il est le neveu de Louis II de Beaumont-Bressuire, sénéchal [2] du Poitou [3] et chambellan [4] du roi de France. Il assumera les mêmes fonctions que son oncle eut avant lui.

En 1440, il hérite de la baronnie de Bressuire [5]. En 1446, Jacques de Beaumont publia trois ordonnances afin de réglementer la boulangerie, la boucherie et la police des marchés, foires, tavernes et hostelleries de la cité.

En 1451, il épouse Jeanne de Rochechouart [6], fille de Jean 1er de Rochechouart-Mortemart, seigneur de Vivonne [7], et de Jeanne Turpin de Crissé [8].

La même année il entreprend, dans son château de Bressuire, la construction d’un immense bâtiment fermant la cour avec des fenêtres à meneaux, de splendides cheminées de granit ornant les salles réservées au seigneur, ainsi qu’une élégante galerie, donnant sur la cité de Bressuire.

Le 16 mars 1458, Jacques de Beaumont, en tant que seigneur de Bressuire, convoque les représentants des trois ordres de la ville, dans son château de Bressuire.

Pour faire face à ses dépenses, Jacques de Beaumont décide de prélever le tiers de l’impôt sur le vin au lieu du dixième comme de coutume. Il imposa également une levée exceptionnelle de cent livres tournois durant 5 ans, destinée à être employée par moitié aux réparations de l’enceinte de la cité et celle du château.

En 1461, Louis XI éleva le seigneur de Bressuire à la dignité de chambellan. Dès lors, les bons rapports entre les deux hommes sont attestés par une importante correspondance allant de 1466 à 1480. En 1489, il devient Sénéchal du Poitou.

Il meurt le 15 avril 1492, dans son château de La Mothe-Saint-Héray [9] possession de sa mère

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jacques de Beaumont (chambellan)/ Portail de Poitou-Charentes/ Catégories : Famille Beaumont-Bressuire/ Vicomte de Thouars/

Notes

[1] La famille de Beaumont (Bressuire) est une famille féodale française originaire de Bressuire, dans le Poitou. Elle s’est éteinte au début du 16ème siècle

[2] Un sénéchal est un officier au service d’un roi, prince ou seigneur temporel. Le mot sénéchal est d’origine francique et est issu du germanique commun sini-skalk, qui signifie « doyen des serviteurs, chef des serviteurs ». Il peut être aussi, comme dans le Saint-Empire romain germanique, au service d’une abbaye, souvent immédiate, où cette fonction devient un titre honorifique héréditaire par la suite. Il existait plusieurs rangs de sénéchaux, sans lien juridique entre eux, dans les institutions féodales européennes d’origine médiévale.

[3] Le Poitou était une province française, comprenant les actuels départements de la Vendée (Bas-Poitou), Deux-Sèvres et de la Vienne (Haut-Poitou) ainsi que le nord de la Charente et une partie de l’ouest de la Haute-Vienne, dont la capitale était Poitiers. Il a donné son nom au Marais poitevin, marais situé dans l’ancien golfe des Pictons, sur la côte occidentale de la France, deuxième plus grande zone humide de France en superficie après la Camargue ; le marais s’étend de l’Atlantique aux portes de Niort et du sud de la Vendée au nord de La Rochelle.

[4] Un chambellan ou chambrier est un gentilhomme chargé du service de la chambre d’un monarque ou d’un prince, à la cour duquel il vit.

[5] Le château de Bressuire est un château français du département des Deux-Sèvres. La première mention du château date de 1029. L’actuel château a vraisemblablement été fondé à la charnière des 10ème et 11ème siècles par la famille de Beaumont, et il a appartenu à la famille des Beaumont-Bressuire du 11ème siècle jusqu’au début du 16ème siècle. Il joua un rôle militaire de premier ordre dans les luttes que se livrèrent en Poitou rois de France et d’Angleterre durant 3 siècles.

[6] Prouvant sa filiation depuis l’an 980, la maison de Rochechouart est considérée comme la famille de la noblesse française subsistante la plus ancienne de France après les Capétiens. Ses membres Rochechouart et Mortemart restèrent possessionnés durant plusieurs siècles dans le Limousin.

[7] Vivonne est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vienne

[8] Turpin de Crissé était, depuis le 13ème siècle, le nom des seigneurs de Crissay-sur-Manse, en Indre-et-Loire. Cette famille est éteinte de nos jours

[9] La Mothe-Saint-Héray est une commune située dans le département des Deux-Sèvres