Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Aleran de Troyes

samedi 30 janvier 2021, par ljallamion

Aleran de Troyes (mort en 854)

Comte de Troyes

L’empereur Louis le Pieux, l’envoya comme missi dominici [1] à Nurcie [2] en 820.   En 813, il est chargé de restituer des biens volés à l’abbaye de Montier-en-Der [3], par un mandement de Charlemagne.   En 837, il participe à la fondation de l’abbaye de Montiéramey [4], sur les rives de la Barse, à l’époque appelée le monastère d’Adrémare, du nom de son fondateur, puis il accompagne Charles le Chauve au siège de Toulouse en 849.   Pépin II, roi d’Aquitaine [5] fut vaincu, et Aleran est alors nommé marquis de Gothie [6]. Il est tué en 854 en repoussant une attaque des Musulmans

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Philippe Sénac, Charlemagne et Mahomet. en Espagne(VIIIe-IXe siècle), Paris, 2015

Notes

[1] Les missi dominici, sont un organe et une charge institués en 789 et renouvelés en 802 par le pouvoir carolingien. Les missi sont des envoyés spéciaux des souverains carolingiens qui contrôlent les représentants du pouvoir royal au niveau local. Ils permettent au souverain de hiérarchiser son administration, de centraliser le pouvoir et sont l’expression d’une idéologie proprement impériale. Envoyés en collège de deux ou trois - et souvent plus -, comptant en général au moins un comte et un évêque, ils sont dans un premier temps étrangers au district - missatica - qu’ils administrent. Des missi extraordinaires représentent l’empereur dans des circonstances spéciales et, éventuellement, en dehors de leur région d’exercice habituel.

[2] Norcia (appelée historiquement Nursie en français) est une commune italienne, située dans la province de Pérouse, en région Ombrie.

[3] L’ancienne abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est l’église d’une abbaye bénédictine disparue, l’abbaye Notre-Dame de Montier-en-Der fondée au 7ème siècle et située à Montier-en-Der dans le département de la Haute-Marne. L’abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est quant à elle consacrée le 26 novembre 998 par l’évêque de Châlons-sur-Marne. Elle est de nos jours l’église paroissiale, également connue sous le nom de Saint-Rémy (patron de la paroisse). La nef pré-romane est parmi les plus anciennes en France, et le chœur est l’un des rares exemples de l’architecture gothique champenoise avec Laon et Noyon

[4] L’abbaye de Montiéramey est une abbaye pour hommes fondée au 9ème siècle à Montiéramey dans l’Aube, en France. Elle a été l’un des plus anciens et l’un des plus gros établissements religieux du diocèse de Troyes, et a profondément marqué ses environs

[5] L’Aquitaine est le nom donné depuis au moins le 1er siècle av. jc à une région ancrée sur la façade Atlantique et le versant nord des Pyrénées. En 507, Clovis, appelé par les évêques de Novempopulanie, l’intègre au royaume des Francs, en battant Alaric II, roi des Wisigoths, à la bataille de Vouillé. 671 voit l’indépendance de l’Aquitaine, dirigée par le duc Loup 1er de Vasconie. Entre 719 et 732, les ducs Eudes et son fils Hunald 1er détiennent l’Albigeois où ils ont des biens. Eudes combat les Sarrasins en Albigeois. En 721, le duc Eudes bat le Califat omeyyade à la Bataille de Toulouse. 732 voit la défaite du duc d’Aquitaine et l’invasion de la Vasconie par l’émir Abd el Rahman, arrêté à la bataille de Poitiers par Charles Martel, qui commence la réunion de l’Aquitaine sous contrôle des Vascons au royaume franc. 742 et 743 voient les campagnes des fils de Charles Martel, Carloman et Pépin le Bref, contre l’Aquitaine et la Vasconie (et la Bavière). Entre 760 et 768, Pépin le Bref entreprend chaque printemps des expéditions sanglantes contre le duc Waïfre, fils d’Hunald 1er. Le 2 juin 768, ce dernier est finalement tué par un des siens, Waratton, sur ordre de Pépin. En 778, l’armée de Roland, piégée par le wali de Saragosse, a été défaite par les Vascons dans les montagnes basques de Roncevaux en revenant de Pampelune. Puis Charlemagne crée en 781 pour son fils Louis le Débonnaire alors âgé de 3 ans, le royaume d’Aquitaine englobant les territoires du Rhône à l’Atlantique.

[6] Partie de l’ancien Royaume wisigoth de Toulouse, le marquisat appelé Gothie (« pays des Goths »), installé par les Francs après 759, occupait au moins le territoire correspondant actuellement aux départements de l’Aude, de l’Hérault et du Gard.