Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hippocrate de Gela

mardi 19 janvier 2021, par ljallamion

Hippocrate de Gela (mort en 491 av. jc)

Deuxième tyran de Gela

Il succède à son frère Cléandre entre 498 et 491.   Il est le premier bâtisseur d’empire en Sicile [1] en s’élançant à la conquête des autres cités du sud de la Sicile sur lesquelles il place ses vassaux.   Il forme une alliance avec Agrigente [2] et conquiert Zancle [3], Camarina [4], Catane [5], Naxos [6] et Leontini [7]. En revanche il échoue sur la conquête de Syracuse [8].   Sa cité devient la plus puissante et florissante parmi les colonies grecques en Sicile. Hippocrate meurt dans une bataille contre les Sicules [9]. Il avait désigné ses fils, Euclide et Cléandre, comme successeurs, mais ils furent détrônés par le chef de son armée, Gélon qui devient le nouveau tyran de Gela

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du livre de Jean-Yves Frétigné, Histoire de la Sicile, Fayard 2009

Notes

[1] La Sicile est la plus grande île méditerranéenne. Avec une superficie de 25 708 km², c’est la région la plus étendue de l’Italie et son territoire est constitué de neuf anciennes provinces à leur tour partagées en 390 municipalités. Elle est également la seule région italienne à compter 2 des 10 villes les plus peuplées du pays : Palerme et Catane. Son chef-lieu est Palerme.

[2] Agrigente est une ville, située en Sicile, elle fut fondée en 582 av. jc par la cité de Géla, sur le site de la ville actuelle. La cité connaît une expansion géographique au 6ème siècle av. jc sous la direction des tyrans. Le premier s’appelait Phalaris et l’apogée arrive avec Théron, victorieux des Carthaginois à la bataille d’Himère en 480 av. jc. La ville s’embellit grâce à la main d’œuvre capturée lors de cette bataille. La Vallée des Temples est entourée d’une muraille de 12 kilomètres. Agrigente s’enrichit dans le commerce du vin et de l’huile, notamment avec Carthage. En 406 av. jc, Hannibal assiège Agrigente : il interdit le relèvement des remparts, détruit le temple d’Athéna et massacre une partie des habitants. En 339 av. jc, les Carthaginois sont vaincus : Timoléon reconstruit la muraille et la ville. Pendant la première guerre punique (264-241 av. jc.), Agrigente fut prise par les Romains en 262 av. jc. En 211 av. jc, la ville tombe définitivement dans le giron de Rome.

[3] Messine est une ville italienne, chef-lieu de la province de même nom en Sicile. Messine est située à l’extrémité nord-est de la Sicile, sur la rive occidentale du détroit de Messine qui sépare la péninsule italienne (la pointe de Calabre) de la Sicile. La ville de Reggio di Calabria est située de l’autre côté du bras de mer.

[4] Camarina ou Camarine est une ancienne colonie grecque de Sicile, fondée par Syracuse vers 598 av. jc. La ville est située dans la partie sud-est de l’île, sur la côte, à l’ouest de l’actuelle ville de Ragusa et à 3 km au sud de la ville de Scoglitti. Selon Pindare, elle devait son nom à l’Océanide Camarine, la nymphe patronne du lac voisin de la cité

[5] Catane est une ville de la province du même nom en Sicile en Italie. C’est la deuxième ville la plus peuplée de l’île derrière Palerme. Catane est située sur la côte orientale de la Sicile, sur la mer Ionienne, à mi-chemin entre les villes de Messine et Syracuse, au pied du volcan Etna.

[6] Naxos est une île grecque de la mer Égée appartenant aux Cyclades. C’est la plus grande et la plus haute île de l’archipel. Elle est située pratiquement au cœur de l’Égée, à approximativement 140 km de la Grèce continentale et de la Turquie continentale. La plus grande ville et port principal est Náxos, aussi appelée Chóra

[7] Lentini, historiquement Leontini, est une ville et commune dans la province de Syracuse, situé au sud-est de la Sicile

[8] Syracuse fut fondée au 8ème siècle av. jc par des colons grecs venant de Corinthe. Elle est aujourd’hui la principale ville de la province de Syracuse. Cicéron la présenta comme la plus grande et la plus belle des villes grecques.

[9] Les Sicules ou Sikèles sont un ancien peuple de la Sicile auquel l’île doit notamment son nom. Probablement d’origine indo-européenne, les Sicules vivaient sur l’île conjointement aux Sicanes et aux Élymes, bien qu’ils s’y soient installés après eux.