Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Henry Oldenburg ou Oldenbourg

Henry Oldenburg ou Oldenbourg

jeudi 24 décembre 2020, par ljallamion

Henry Oldenburg ou Oldenbourg (vers 1619-1677)

Diplomate-Homme de science d’origine allemande-Premier secrétaire de la Royal Society

Connu pour avoir établi un vaste réseau de coopération et d’échanges entre savants européens au 17ème siècle.

Fils de Heinrich Oldenburg, professeur au Gymnasium de Brême [1] et, plus tard, à l’Université de Tartu [2]. Il décroche son diplôme de théologie le 2 novembre 1639 et part en Angleterre comme précepteur dans des familles nobles.

En 1648, il s’en va parcourir l’Europe et revient à Brême [3] en 1652. L’année suivante, le Sénat de Brême l’envoie en Angleterre pour négocier avec Olivier Cromwell le respect de la neutralité de Brême dans la guerre opposant l’Angleterre à la Hollande. Cromwell lui confirme son soutien à l’indépendance de Brême, la Suède aussi.

Oldenburg entre alors en contact avec les plus importants philosophes et scientifiques anglais tels John Milton, Thomas Hobbes et surtout Robert Boyle qui lui demande d’être le précepteur de son neveu Richard Jones .

Avec ce jeune noble, Oldenburg voyage en Europe et rencontre les groupes de scientifiques qu’avait réunis l’érudit français Marin Mersenne, s’inspirant des collèges invisibles, mais se faisant promoteurs d’un institut à orientation plus scientifique que philosophique.

Soit grâce à John Milton qu’il avait rencontré en mission, soit grâce à Lady Ranelagh Katherine Jones , sœur de Boyle et mère de son élève, Oldenburg entre dans un important cercle intellectuel comprenant Samuel Hartlib , le théologien John Dury , l’économiste William Petty , etc.

En 1663, Oldenburg épouse Dorothy West, qui décède deux ans plus tard. Il contracte un second mariage avec Dora Katherina, la fille de John Dury, dont il a 2 enfants. C’est seulement en 1677, peu de temps avant sa mort, qu’il acquiert la citoyenneté anglaise.

S’étant établi à Londres, Oldenburg devient l’un des premiers membres de la Royal Society [4], qui le nomme son premier secrétaire en 1662. Peu après la parution en France du premier numéro du Journal des savants, il fonde en 1665 le journal “Philosophical Transactions”, dans lequel il publie les lettres que lui adressent les savants de l’Europe entière.

Il publie la revue à ses frais avec l’accord de la Royal Society, croyant détenir une affaire rentable, ce qui fut loin d’être le cas : dans le courant du 18ème siècle, la revue devint le bulletin officiel de la Société.

Oldenburg tombe gravement malade le 3 septembre 1677, décède 2 jours plus tard à son domicile londonien et est inhumé dans le cimetière londonien de Bexley [5] le 7 septembre 1677.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Henry Oldenburg »

Notes

[1] Elle est située dans le centre ville de Brême. Elle fut fondée en 1528 en tant qu’école latine. Elle est la plus ancienne école de Brême.

[2] L’université de Tartu est l’université nationale estonienne, qui a son siège à Tartu. Fondée en 1632 alors que Tartu (anciennement Dorpat) était dans le duché de Livonie, sous la domination de la Suède, par Gustave II Adolphe de Suède, c’est la deuxième plus ancienne université des Pays baltes après l’université de Vilnius, qui date de 1579. L’enseignement s’y fait alors en latin.

[3] Brême, est une ville hanséatique du Nord-Ouest de l’Allemagne. C’est une ville portuaire située le long du fleuve Weser, à environ 60 kilomètres au sud de son estuaire en mer du Nord. Brême constitue l’une des deux villes enclavées dans le Land de Basse-Saxe appartenant à celui de Brême (nom officiel : Freie Hansestadt Bremen, c’est-à-dire « ville hanséatique libre de Brême », qui rappelle l’adhésion de la ville à la Ligue hanséatique, l’autre étant Bremerhaven.

[4] La Royal Society, dont le nom officiel est Royal Society of London for the Improvement of Natural Knowledge et que l’on peut traduire littéralement par « Société royale de Londres pour l’amélioration du savoir naturel », est une institution fondée en 1660 siégeant au Carlton House Terrace à Londres et destinée à la promotion des sciences. Cette société savante est l’équivalent de l’Académie des sciences en France.

[5] Bexley est une ville dans le sud-est de Londres (Angleterre) et fait partie du Borough londonien de Bexley. Bexley est situé à 21 km (13 miles) dans la direction est-sud-est de Charing Cross, sur les rives du River Cray.