Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Asclépiodote d’Alexandrie

Asclépiodote d’Alexandrie

lundi 26 octobre 2020, par ljallamion

Asclépiodote d’Alexandrie

Philosophe grec néoplatonicien de la seconde moitié du 5ème siècle

Natif d’Alexandrie [1] il étudie sous l’autorité de Proclos à Athènes. Il a finalement déménagé à Aphrodisias [2] où il a maintenu une école philosophique conjointement avec un autre homme également appelé Asclépiodote, dont il a épousé la fille, Damiane. Il a écrit un commentaire sur le Timée de Platon [3], qui a toutefois été perdu.

Asclépiodote a instruit Damascios, qui le décrit en termes désobligeants, en partie à cause de son mépris pour les traditions des oracles [4].

Lui et son épouse ont visité le sanctuaire d’ Isis à Menouthis [5] en Égypte, afin de guérir Damiane de l’infécondité. On a constaté la naissance d’un bébé, mais les chrétiens locaux ont affirmé qu’il avait été acheté par une prêtresse, et utilisé l’affaire comme un prétexte pour détruire le sanctuaire.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Andron, Cosmin (2008), "Asklepiodotos d’Alexandrie », L’encyclopédie de l’ancienne Routledge sciences naturelles, eds. Irby-Paul Massie et Keyser Géorgie, Routledge

Notes

[1] Alexandrie est une ville en Égypte. Elle fut fondée par Alexandre le Grand en -331 av. jc. Dans l’Antiquité, elle a été la capitale du pays, un grand centre de commerce (port d’Égypte) et un des plus grands foyers culturels hellénistiques de la mer Méditerranée centré sur la fameuse bibliothèque, qui fonda sa notoriété. La ville d’Alexandrie est située à l’ouest du delta du Nil, entre le lac Maréotis et l’île de Pharos. Cette dernière était rattachée à la création de la ville par l’Heptastade, sorte de digue servant aussi d’aqueduc, qui a permis non seulement l’extension de la ville mais aussi la création de deux ports maritimes.

[2] Aphrodisias est une petite cité antique de Carie, en Asie mineure. Le site archéologique est situé près du village de Geyre, en Turquie, à environ 230 km d’Izmir.

[3] Le Timée est un des derniers dialogues de Platon. Après un bref échange avec Socrate, Critias et Hermocrate, le philosophe pythagoricien Timée de Locres expose une réflexion sur l’origine et la nature du monde physique et de l’âme humaine vues comme les œuvres d’un démiurge tout en abordant les questions de la connaissance scientifique et de la place des mathématiques dans l’explication du monde. Écrit vers 360 av.jc, le Timée se situe chronologiquement entre La République et le Critias avec lesquels il devait composer une trilogie qui comprenait l’Hermocrate, mais rien de ce dialogue n’a jamais été trouvé ; Friedrich Nietzsche suppose que Platon a incorporé ou retravaillé l’Hermocrate et l’a ajouté aux textes des Lois. Cette trilogie avait pour projet de décrire les origines de l’univers, de l’homme et de la société. Selon Luc Brisson, le Timée appartient à la dernière période de Platon.

[4] L’oracle est la réponse donnée par un dieu à une question personnelle, concernant généralement l’avenir. De tels oracles ne peuvent être rendus que par certains dieux, dans des lieux précis, sur des sujets déterminés et dans le respect de rites rigoureusement respectés : la prise d’oracle s’apparente à un culte. L’interprétation des réponses du dieu, qui s’exprime de diverses manières, demande parfois un apprentissage et l’oracle nécessite, en général, une interprétation heuristique, il s’agit souvent d’une parole énigmatique, sibylline (la sibylle était une prêtresse d’Apollon et une prophétesse dans la mythologie grecque).

[5] Canope est une ancienne cité de l’Égypte antique, située près de l’actuelle Aboukir. Elle abritait le temple de Sérapis, le dieu guérisseur et des morts, équivalent ptolémaïque d’Osiris. Son ancien nom égyptien était Pikuat. Selon l’historien romain Tacite, la ville aurait été fondée par des Spartiates de retour de Troie. Leur navire aurait été déporté et le pilote du navire, Canopos, aurait été enterré là.