Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Adalgis de Bénévent

Adalgis de Bénévent

lundi 6 juillet 2020, par ljallamion

Adalgis de Bénévent

Prince lombard de Bénévent de novembre/décembre 853 à fin mai 878

Adalgis de Bénévent Prince lombard de Bénévent de novembre/décembre 853 à fin mai 878 (extrait du Codex Legum Langobardorum, 11ème siècleFils cadet de Radelchis de Bénévent et successeur de son frère, Radelgaire 1er de Bénévent , en 853. Il est notamment le dernier dirigeant lombard à réviser l’Édit de Rothari [1] en faisant promulguer les “Capitula” dans la 12e année de son règne en 865/866.

En 856 il s’allie avec Pierre le prince de Salerne [2] afin de chasser les Berbères [3] musulmans qui s’étaient implantés à Bari [4] pendant le conflit de succession dans la principauté de Bénévent [5]. Les deux princes sont défaits et les envahisseurs ravagent les deux principautés et enlèvent les populations.

Après 5 années de campagne l’empereur Louis II le Jeune réussit à mettre fin au petit état musulman d’Apulie [6] en prenant Bari en février 871. Il refuse néanmoins de restituer la région à Adalgis qu’il considère comme un vassal peu docile.

Pendant le séjour de l’Empereur à Bénévent il est capturé sur ordre du prince avec son épouse et emprisonné. Il ne doit la vie sauve qu’à l’intercession de l’évêque Aio le frère du prince. Après 40 jours de captivité Louis II n’est libéré qu’après avoir juré ne plus chercher à rentrer à Bénévent et à ne pas tirer vengeance des Lombards.

Louis II se fait délier de son serment par le Pape à Rome en mai 872 et à l’appel de Landolf prince-évêque de Capoue [7] et de Guaifer prince de Salerne il reprend sa campagne dans le sud contre les Sarrazins [8] qui avaient mis à profit l’incident pour regagner le terrain perdu et qui assiégeaient Salerne.

Adalgis se lie alors avec les Byzantins. Après la mort de Louis II en 875 les Francs se retirent du sud de l’Italie laissant la papauté sans défense contre le retour offensif des Sarrazins.

Adalgis sert d’intermédiaire au Pape Jean VIII qui est contraint de s’entendre avec l’empire byzantin mais lorsque les grecs s’emparent de Bari, Adalgis se rapproche des musulmans et il meurt assassiné fin mai 878, après un règne de 24 ans et 6 mois selon le Chronicon Salernitanum [9]

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Venance Grumel Traité d’études byzantines I. La Chronologie, Presses universitaires de France, Paris 1956, « Princes Lombards de Bénévent et de Capoue »

Notes

[1] L’édit de Rothari, roi des Lombards de 636 à 652, est le plus ancien texte législatif du peuple lombard. Il est proclamé en 643 à Pavie, capitale du royaume lombard d’Italie, devant l’assemblée des hommes libres, qui l’approuvent selon la coutume en frappant leur lance sur leur bouclier.

[2] La principauté de Salerne fut fondée par des princes Lombards dans l’Italie du Sud, et fut incorporée dans les états normands au 11ème siècle.

[3] Les Berbères sont les membres d’un groupe ethnique autochtone d’Afrique du Nord. Connus dans l’Antiquité sous le nom de Libyens, les Berbères ont porté différents noms durant l’histoire, tels que Mazices, Maures, Numides, Gétules, Garamantes et autres. Ils sont répartis dans une zone s’étendant de l’océan Atlantique à l’oasis de Siwa en Égypte, et de la mer Méditerranée au fleuve Niger en Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, la majeure partie des Berbères vit en Afrique du Nord : on les retrouve au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Libye, au Niger, au Mali, en Mauritanie, au Burkina Faso, en Égypte, mais aussi aux Îles Canaries. De grandes diasporas vivent en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie, au Canada et dans d’autres pays d’Europe

[4] Bari est une ville italienne, chef-lieu de la ville métropolitaine de Bari et de la région de Pouilles, sur la côte adriatique. Bari est connu pour être la ville où se trouvent les reliques de saint Nicolas. Ce privilège a fait de Bari et de la basilique de Bari l’un des centres importants de l’Église orthodoxe en Occident. Bari a une forte tradition marchande et est depuis toujours un centre névralgique du commerce et des échanges politico-culturels avec l’Europe et le Moyen-Orient. Son port est actuellement le plus grand port de passagers de la mer Adriatique.

[5] La province de Bénévent est une province italienne, dans la région de Campanie. La capitale provinciale est Bénévent.

[6] La région des Pouilles anciennement l’Apulie, dite plus couramment les Pouilles, est une région d’Italie, située dans le sud-est du pays. Avec la création du royaume de Sicile, les Normands éliminent la présence des Sarrasins et relancent les relations maritimes avec Venise et les villes côtières de la Méditerranée. Cette période voit la vie politique et religieuse de la région totalement réorganisée.

[7] Capoue est une commune, située dans la province de Caserte en Campanie, dans l’Italie méridionale. Capoue se trouve dans le territoire de la Terre de Labour dont elle fut un temps la capitale (principauté de Capoue) et le chef-lieu (époque napoléonienne). L’agglomération se trouve sur un bras du fleuve Volturno, position stratégique au cours de l’Histoire, au pied du mont Tifata où est située la frazione de Sant’Angelo in Formis.

[8] Sarrasins ou Sarrazins est l’un des noms donnés durant l’époque médiévale en Europe aux peuples de confession musulmane. On les appelle aussi « mahométans », « Arabes », « Ismaélites » ou « Agarènes ». D’autres termes sont employés également comme « Maures », qui renvoient aux Berbères de l’Afrique du Nord après la conquête musulmane.

[9] Le Chronicon Salernitanum (en français la Chronique de Salerne) est un texte historiographique rédigé en Italie méridionale à la fin du 10ème siècle. Le récit historique, en latin vulgaire, est mêlé de légendes, d’historiettes, voire de chansons populaires.