Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Hovhannès 1er Mandakouni

Hovhannès 1er Mandakouni

lundi 29 juin 2020, par ljallamion

Hovhannès 1er Mandakouni ( mort en 490)

Catholicos de l’Église apostolique arménienne de 478 à 490

Prélat énergique, grand prédicateur, Hovhannès succède au catholicos [1] Giout d’Arahez à la mort de ce dernier, en 478. L’historien arménien contemporain Ghazar Parpetsi dit Lazare de Pharbe le décrit comme savant, éloquent, austère, d’un zèle ardent contre le mazdéisme [2].

Durant tout son catholicossat, Hovhannès collabore étroitement avec Vahan 1er Mamikonian , meneur des Arméniens lors de l’insurrection contre les Perses puis marzban [3] d’Arménie : il le convainc de mener l’insurrection, l’accompagne à la bataille de Nersehapat en 482 et joue un rôle important dans la négociation du traité de Nevarsak.

Après le retour de la paix, et alors que Vahan se consacre au redressement du pays, Hovhannès s’attelle depuis son siège de Dvin [4] à rétablir la discipline et la rigueur religieuses.

Hovhannès meurt en 490 et a pour successeur Babgen d’Otmous

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Jean-Pierre Mahé, « Affirmation de l’Arménie chrétienne (vers 301-590) », dans Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Privat, 2007 (1re éd. 1982) (ISBN 978-2-7089-6874-5)

Notes

[1] Le titre de catholicos est un titre équivalent à celui de patriarche porté par des dignitaires de plusieurs Églises orthodoxes orientales, notamment les Églises de la tradition nestorienne et les Églises monophysites, en particulier l’Église apostolique arménienne.

[2] Le mazdéisme est une religion iranienne qui doit son nom à son dieu principal, Ahura Mazda. Le livre sacré du mazdéisme est l’Avesta.

[3] Le marzpanat ou marzbanat est le système de gouvernement instauré par les Sassanides en Arménie, en vigueur de 428 à 646. À sa tête est installé un marzpan ou marzban (« gouverneur »).

[4] Dvin ou Dwin est une ancienne capitale de l’Arménie. Elle est située sur le territoire de l’actuelle communauté rurale de Dvin, dans le marz d’Ararat. La ville de Dvin est fondée au 4ème siècle par le roi d’Arménie Khosrov III Kotayk. La ville est située dans la région d’« Aïrarat », et plus précisément dans la province de Vastan Hayots. Khosrov III fait construire la citadelle et le palais royal sur une colline. Par la suite, la ville attire de nombreux habitants de la ville voisine d’Artachat qui vont donc habiter à Dvin. En 470, le Catholicossat est déplacé de Vagharchapat à Dvin. Elle devient officiellement capitale du pays, ou plutôt « centre administratif » sous les dominations perse et arabe. Elle est détruite en 893 à cause d’un tremblement de terre, mais elle est reconstruite au Moyen Âge et devient un lieu de commerce florissant.