Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Gaucher II dit Scévole de Sainte-Marthe

Gaucher II dit Scévole de Sainte-Marthe

samedi 9 mai 2020, par ljallamion

Gaucher II dit Scévole de Sainte-Marthe (1536-1623)

Poète français

Issu d’une grande famille d’humanistes et d’érudits français. Il demeure le produit parfait de la floraison intellectuelle de la fin du 16ème siècle.

Poète et administrateur, il fut capitaine et maire de Poitiers [1] de 1579 à 1580 et de 1601 à 1602 puis trésorier de France [2] dans la même généralité.

Ses vers furent très prisés par Pierre de Ronsard et Étienne Pasquier ; son éloquence auprès d’Henri IV le rendit célèbre.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Scévole de Sainte-Marthe (1536-1623)/ Portail de la poésie/ Portail de la Vienne/ Catégories : Poète français du XVIe siècle/ Écrivain français de langue latine/ Maire de Poitiers

Notes

[1] Poitiers est une commune du Centre-Ouest de la France, préfecture du département de la Vienne. Profitant de la faveur royale et de la présence de nombreux érudits parisiens exilés, Poitiers obtient la création d’une université en 1431. Elle compte 4 000 étudiants à la fin du 15ème siècle. Parmi la douzaine d’Universités ouvertes dans l’équivalent de la France actuelle, elle fut suffisamment renommée pour accueillir et former des esprits brillants tels que Descartes, François Rabelais, Joachim du Bellay ou Pierre Ronsard. La ville s’assoupit à la Renaissance. De fait, peu de changements ont lieu dans le tissu urbain, à part le percement de la rue de la Tranchée, et la construction de ponts qui remplacent les anciens gués. Quelques hôtels particuliers datent de cette époque : hôtels Jean-Baucé, Fumé, Berthelot, notamment. La ville tire sa prospérité essentiellement de ses fonctions administratives : justice royale, évêché, monastères, et l’intendance et le Bureau des finances de la généralité du Poitou.

[2] Trésorier de France est un office de finances de l’administration française d’Ancien Régime. Le trésorier de France a été instauré au 13ème siècle. Il s’agit de l’administrateur des finances royales. À partir de Philippe le Bel, qui transfère le Trésor du Temple au Louvre en 1295, le nombre de trésoriers de France augmente de deux à quatre selon les époques. À cette époque les revenus de la monarchie sont issus du domaine royal. À partir du 14ème siècle se met en place une administration des finances parallèles fondée sur les impôts. Les trésoriers de France n’ont que l’administration des revenus domaniaux, appelés finances ordinaires, les impôts ou finances extraordinaires étant gérées par des généraux des Finances.