Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Johann Friedrich Böttger

vendredi 22 mars 2019, par ljallamion

Johann Friedrich Böttger (1682-1719)

Chimiste allemand-créateur de la porcelaine de Saxe

Johann Friedrich Boettger Chimiste allemand-créateur de la porcelaine de SaxeAlchimiste, Johann Friedrich Böttger cherche la pierre philosophale et se livre aux sciences occultes, avec l’intention originale de fabriquer de l’or. Élève en pharmacie chez l’apothicaire Zorn, il fait croire en la réussite de ses expériences.

Le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume 1er , exige alors qu’il lui montre son secret. Terrifié, il s’enfuit en Saxe* où il est arrêté et devient le captif de l’Électeur, Auguste le Fort roi de Pologne.

Il participe ensuite avec Ehrenfried Walther von Tschirnhaus à des expériences pour fabriquer une porcelaine dure et translucide proche des porcelaines de Chine et du Japon et découvre le kaolin en 1709, qui permet de la rendre blanche : c’est la découverte de la porcelaine de Saxe.

Il fonde alors et dirige la manufacture de porcelaine de Meissen [1]. Devenu riche, il meurt soudainement.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Johann Friedrich Böttger Portail de la chimie/ Portail de la céramique/ Catégories : Alchimiste du XVIIIe siècle

Notes

[1] Meissen ou Misnie est une ville de Saxe, en Allemagne. La ville est internationalement connue pour la production de la porcelaine de Meissen, qui, en 1708, fut la première porcelaine produite en Europe. Cette ville fut fondée par Henri 1er de Saxe en 922 sur un rocher surplombant l’Elbe. En 929, il fit fortifier la montagne située à l’endroit stratégique constitué par un gué sur l’Elbe. Durant plusieurs siècles, Meissen fut une ville florissante dont il reste toujours de nombreux vestiges dans les quartiers anciens : ruelles médiévales, château (Albrechtsburg) qui a abrité, entre 1710 et 1865, la manufacture nationale de porcelaine, Dom (cathédrale Saints-Jean-et-Donat), construite à partir de 1250 sur les vestiges d’une église romane et terminée vers la fin du 15ème siècle.